13 / 20
16/09/09
Train of life
TOJA
 
S'attaquer à la chronique de ce Train Of Life des allemands de TOJA s'avère assez difficile.
C'est pour moi le prototype de l'album énervant.
Je m'explique.
Il y a chez ces musiciens un potentiel intéressant dans l'écriture et la création de belles mélodies et de bonnes compositions.
L'album regorge aussi de belles idées, un peu de chant grégorien ici, de choeurs flamboyant par là, un soupçon de gospel, de bonnes rythmiques rock, d'envolées lyriques par ici, de bons soli de guitares par là...
Bref, l'artistique est excellent.
Venons-en à l'objet de ma gêne.
Et c'est bien connu, là ou il y a de la gêne, il y a moins de plaisir...
Tout d'abord, même si le mixage tient la route, la production n'est pas digne d'un groupe de stature internationale !
Je trouve étrange qu'un studio, quel qu'il soit sorte ce genre de production aujourd'hui.
Bref, il n'y a pas le gros son et c'est dommage !
Ensuite, techniquement, le chanteur, qui possède au demeurant lui aussi un véritable potentiel ne maîtrise pas complétement son instrument et certaines notes s'en ressentent !
Une meilleure technique vocale pourrait apporter un "plus" au groupe.
Donc, rien de catastrophique, mais des détails qui ont leur importance sur un marché de plus en plus saturé de groupes et de disques pas très en forme !
En tout cas, j'ai entendu pour ma part, certaines auto-productions d'un niveau bien meilleur !
Et tout cela est agaçant car TOJA possède, je le répète un fort potentiel créatif.
Un groupe que je serais curieux de découvrir sur scène.
Dommage.
Rémifm
Date de publication : mercredi 16 septembre 2009