19 / 20
13/11/09
Dream zone
ON THE RISE
 
Après avoir livré son magistral premier album en 2003, Terje EIDE et son projet ON THE RISE aura donc mis 6 ans avant de nous offrir son nouveau chef d'oeuvre.
Le norvégien a bien fait finalement de prendre son temps (la qualité est présente) même si ce fut un peu long pour les fans de l'artiste (dont je suis, vous l'aurez compris !).
ON THE RISE est donc de retour avec 12 brûlots de Rock-Fm dont certains atteignent le sublime.
Terje EIDE, chanteur, guitariste, compositeur et producteur revient avec une nouvelle équipe autour de lui.
Erik ENGEBRESTEN s'est occupé des parties batterie, Christian WOLFF a fait "hurler" ses claviers et sa basse sur certains titres, ses guitares (électriques et acoustiques) sur d'autres et enfin Eric RAGNO est crédité au piano et claviers sur des titres.
Côté style, pas de changement, le Rock-Fm haut de gamme reste le terrain de jeu de Terje.
Benneth LYNGBOE, qui avait apporté sa voix au premier opus n'est plus là et vous l'entendrez.
Cela dit, Terje et sa délicieuse voix, qu'il va même faire grimper assez haute sur l'impressionnant Howling At The Moon suffit amplement pour créer l'émotion.
Terje maîtrise son sujet sur le bout des doigts et le travail en studio est méticuleux.
Autre différence pour ce deuxième volet, la majorité des compositions m'ont fait penser à ce que TOTO tricotait sur les Isolation de 1984 ou encore The Seventh One de 1988.
En tout cas, les fans de TOTO vont, j'en mets ma main dans le miel, adhérer à cet album.
Car il s'agit bien d'excellence et la comparaison ne souffre d'aucune différence de niveau.
Ecoutez les fantastiques Lifeline, Dream Zone, Alive, In The Line Of Fire, Tomorrow Never Die etc.
Terje nous offre aussi le slow qui déchire avec Edellyn (ça change des Pamela et autre Rosana ou Carmen !)
Bref, hormis un "bonus track" (Find A Way) un peu en dessous et plus proche d'un NELSON (j'aime moins), les 12 autres titres s'écoutent avec bonheur, respect et admiration.
Félicitations à Terje d'avoir maintenu la flamme éclatante et conservé l'énergie et l'émotion intactes (écoutez donc Get Out Of Here).
De nombreux passages de guitares, vous l'entendrez aussi sont absolument superbes.
Allez, j'arrête là, vous l'avez compris, un must de cette fin d' année 2009 !
Yes !!!

Rémifm
Date de publication : vendredi 13 novembre 2009