15 / 20
31/12/09
The dead have rizen
RIPPER
 
On nous annonce des histoires de morts qui reviennent à la vie et force est de constater que cela correspond tant à l’histoire du groupe qu’à la musique pratiquée. Formé dans les années 80, le groupe américain RIPPER a enregistré un album en 1986 : And The Dead Shall Rise, originellement sorti par Iron Works, republié en 2003 par le label italien Black Widow records.

C’est ce même label qui aide RIPPER à remettre le pied à l’étrier avec un deuxième album, The Dead Have Rizen. Fidèle à son style Horror Metal, le groupe du chanteur et guitariste Rob GRAVES ne passe pas précisément pour un gang de has been. Nos zombies s’adonnent à un Heavy Metal très simple dans ses principes (du riff sec à la tonne, une section rythmique carrée au possible, un chant inquiétant et grinçant), très épuré dans ses structures (intro, couplet, refrain...) ; bref, cela pourrait n’être qu’un album de Heavy Metal de plus mais les arrangements nombreux, riches et adéquats (comprendre : sinistres) créés par le chanteur et guitariste Stephen BOGLE (par ailleurs producteur et compositeur de musiques pour films ou jeux vidéo) apportent une dimension réellement intéressante.

Ajoutons que le refrain entêtant de Love Me To Death amène le groupe sur des rivages plus foncièrement Hard Rock que Metal. A noter en prime une bonne version du God Of Thunder de KISS.
Bonne résurrection, donc.
Alain
Date de publication : jeudi 31 décembre 2009