Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PHYSALIA - L'écume des nuits

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2009
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 51minute(s)

Site(s) Internet : 
PHYSALIA MYSPACE 

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 16/12/09
Médusé !
Si Boris VIAN a choisi la plume pour son roman L'Ecume Des Jours, Djé SAINTJAMES (chant / claviers), Yan MARECHAL et Guillaume GIL (guitares), Andréa MANCUSO (batterie) et Sébastien OHLMANN (basse) nous entraînent quant à eux en musique dans leur Ecume Des Nuits. De façon joliment originale !

PHYSALIA, groupe originaire de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur) où le soleil n'est pas le seul à briller, né en 1996, est une bulle musicale, qui au gré des notes, vagabonde d'un Rock à un Heavy Métal (Décadence, Marche ou crève), délicatement poussée par un courant Progressif aux atours psychédéliques (Merci Seigneur). Mais aussi de quelques ondes Jazzy (Megalostar). Relativement sombres dans l'ensemble (Merci Seigneur), les 10 compositions alternent en leur sein la sérénité et le tourment. Etats "émotionnels" que nous retrouvons avec des passages virils où les nombreux morceaux de guitares, le plus souvent Heavy (je pense aussi au jeu de Mickaël COLIGNON de MESSALINE) mais où pointent parfois des ambiances floydiennes (Mon Etoile), sont diaboliquement mélodiques. Une rythmique solide et tendue appuient ces guitares. Ces enchaînements calmes / nerveux sont toujours à-propos, conférant une homogénéité sans faille à l'album. Les claviers (du piano au clavecin) évoluent dans un registre plutôt 70's - 80's. Ils enveloppent l'ensemble guitares / rythmique et ne sont pas un simple faire-valoir. Ils créent une réelle atmosphère sur chaque titre. Des bruitages ici ou là se font entendre : final explosif sur Marche Ou Crève, des cloches sur Merci Seigneur, comme une sentence... Pour être complet, l'intro de Décadence, titre Heavy so french (nous pensons alors à tous les groupes du style Heavy du label Brennus) ouvre l'album avec ses voix d'opéra féminines.
Les textes, en français, véhiculent des thèmes de notre époque, ou les maux de notre société l'emportent sur l'utopisme d'antan. Paroles pas toujours gaies ("bébé pleure, maman a bu" sur Munchausen) mais malheureusement réalistes. La voix de Djé me fait penser à celle de Tristan DECAMPS, voire Bertrand CANTAT lorsque Djé force sa tonalité.

Très théâtral, rafraîchissant, L'Ecume Des Nuits s'affranchit de toutes ces influences stylistiques citées pour laisser transparaître une écriture ambitieuse et épanouie, même si certains textes peuvent sembler naïfs. Décrire plus avant la Musique de PHYSALIA serait une gageure. Et cette remarque ne peut être qu'une invitation à venir découvrir ce bel album, certes original mais ô combien savoureux.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
JULIEN DAMOTTE
Trapped
THE REASONING
Awakening
MARILLION
Happiness is the road
GALAHAD
Battle scars
AMON SETHIS
The legend of the seven dynasty
Chroniques du même auteur
FREE SPIRIT
All the shades of darkened light
EVERYTHING BEHIND
Man from elsewhere
MOON WHISPERS
Rising
EOLE
Femelles
DEAD LETTER CIRCUS
Aesthesis
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente