15 / 20
01/01/10
Várar
OBSCURITY
 
Quatrième cd (déjà!) de ce quintet , né en Germanie en 1996. Ils firent, depuis, entre autres lieux, une apparition remarquée au Black Troll Fest où une partie de l'équipe de Metal Integral s'est rendue en Juin dernier.

Comment donc cette formation issue du "pays" du métal va nous démontrer l'art de martyriser durement ses cordes de guitare? Et bien avec discernement et à propos, c'est une évidence. Leurs influences puisent dans les meilleurs moments d'AMON AMARTH et quand on connaît la côte de popularité des vikings Suédois de l'autre côté du Rhin, on comprend très vite que le potentiel public est là. Nous suivons donc le parcours agréable qui nous conduit à des titres appuyés par une production impeccable et bon dieu que cela dépote!!!

Pendant quarante deux minutes, vous allez être emportés par une avalanche de notes qui va faire remuer la tête sans cesse, OBSCURITY est une machine à hedbanguer à n'en plus finir! Quand vous aurez écouté Im Herzen Des Eises ou Wer Wind Sät vous sortirez de cette expérience vidé de vos forces vitales... Agalaz est vocalement au mieux de sa forme et est brillamment accompagné par plusieurs musiciens solides qui assurent comme dix. Ce disque va vous réconcilier avec le pagan black mélodique si vous étiez gavés du trop grand nombre de sorties de ces derniers mois.

Avec LE son, de la dynamique et de la pureté, jamais une résonnance maladroite, jamais la moindre faute de goût, beaucoup de créativité, une orchestration complexe et soignée, cet album est comme les productions des meilleurs: d’une totale réussite. A écouter, vraiment à écouter.
Phil "KOB"
Date de publication : vendredi 1 janvier 2010