Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
METSATÖLL - Äio

Style : Pagan / Folk / Viking Metal
Support :  MP3 - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
14titre(s) - 61minute(s)

Site(s) Internet : 
METSATÖLL WEBSITE
METSATÖLL MYSPACE 

Label(s) :
Spinefarm Records
 (14/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 16/02/10
Estonie soit qui mal y pense
Etiqueté folk metal, le groupe estonien METSATÖLL doit avant tout être appréhendé comme une formation de metal thrashisant qui bastonne avant de folkiser aux entournures . Ainsi, le titre qui donne son nom à cet album met en exergue des riffs extrêmement affutés et tranchants, des rythmiques gavées de breaks millimétrés, au service d’une roborative brutalité, formule que ne renierait pas forcément MACHINE HEAD par exemple. Plus particulières et spécifiques, les voix sont en partie parlées, scandées. Le tout balancé tout en muscles en à peine plus de 3 minutes, avec un vrai sens de l’efficacité que l’on retrouve sur la plupart des quatorze titres, seul Verijää dépassant les six minutes. En outre, on apprécie une basse très présente, percutante, véloce, vecteur d’une dynamique incessante. La production à la fois très claire, très puissante et live s’avère particulièrement persuasive.
Les éléments folk réside dans de nombreux arrangements acoustiques : la guitare acoustique du titre d’ouverture Ema Hääl Kutsub, les choeurs virils et les instruments à vent traditionnels de Kui Rebeneb Taevas, Nüüd Tulge, mu Kaimud et Vaid Vaprust, la mélodie sautillante de Kabelimatsid et Tuletalgud. Sans omettre les paroles dont les thématiques semblent solidement ancrées dans la culture autochtone des temps jadis.
La fusion des éléments metal et folk est globalement réussie, fluide et pertinente et n’est pas sans rappeler les origines du genre, à savoir les premiers albums de SKYCLAD, les mélodies folk s’avérant toutefois nettement plus prééminentes.
On me permettra toutefois de trouver les lignes de chant souvent un peu approximatives et la voix de gorge du chanteur pas toujours très en phase avec les mélodies instrumentales ; avouez que cela peut handicaper l’écoute de cet album ! De plus, comme trop souvent, la durée de l’album a tendance à diluer les moments forts.
Au total, les fans du genre peuvent néanmoins se procurer la galette en question, sans trop de risques. Quant aux autres, tout dépendra de leur curiosité.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Raskal Le mercredi 17 février 2010

Ville : CHAMBERY
Peut être que notre Phil KOB va enfin découvrir un groupe de "savates Métal" qu'il ne connaissait pas :)))) En tout cas la pochette colle surement au style, mais bon... ! Enfin le "Estonie soit qui mal y pense" est tout simplement "énorme" ! Bravo
Commentaire de Alain : En matière de jeux de mots et autres contrepétries foireuses, je m'efforce de toujours repousser les limites. C'est une question de principes.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ANDRAS
Iron way
FJOERGYN
Jahreszeiten
SKILTRON
The clans have united
GLITTERTIND
Landkjenning
TURISAS
Stand up and fight
Chroniques du même auteur
BORN AGAIN
Strike with power
BLACK SABBATH
The rules of hell
GIRLSCHOOL
Demolition
TOKYO BLADE
Tokyo blade
HEIR APPARENT
The view from below
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente