14 / 20
06/02/10
Hegemonic plots
SARACENS
 
Jeune groupe tunisien, SARACENS vient de sortir sa toute première demo, Hegemonic Plots, dans un style des plus singuliers évoluant dans des ambiances Death Metal symphoniques aux sonorités orientales, gothiques à souhait. Ecouter SARACENS donne de multiples visions d’étendues désertiques, aussi arides que dépourvues de tout espoir, et de temps en temps, une petite oasis, un léger souffle de vent chaud apportant cet espoir qui semblait perdu.

SARACENS est une formation pour le moins atypique. Pas de chant lead, juste un grunt présent ponctuellement et deux choristes, Nour et Wafa, pour des lignes de chœurs féminins (un peu comme l’avait fait THERION sur les albums Deggial et Theli par exemple), un violon avec Iheb, Melek à la batterie, et Yassine, l’homme à tout faire de SARACENS : créateur du groupe, il en est également le compositeur, le guitariste, le chanteur (assurant les parties de grunts), et le programmateur des orchestrations.

Pas de doute, les ambiances créées par les puissantes orchestrations de Yassine, savamment appuyées par le violon d’Iheb, rendent un effet absolument envoutant. Les percussions orientales du titre Kneeling Head et les flûtes présentes sur Allowed Blackmail viennent quant à elles souligner une nouvelle fois toute la portée orientale de la musique de SARACENS qui possède indéniablement son propre style.

Les défauts de SARACENS ? La production. En effet, l’enregistrement des chants (chœurs et grunts) ternit incontestablement la prestation des vocalistes. Les grunts ne sont pas percutants et à peine audibles par moments, et les chœurs des filles sont comme étouffés, un peu comme si l’on avait la tête sous l’eau. Impossible de comprendre les textes sans les paroles sous les yeux, et terriblement frustrant quand un chant parfaitement juste nous est proposé. SARACENS gagnerait donc à prendre plus de temps sur l’enregistrement de ses parties de chant à l’avenir, afin que l’auditeur puisse profiter au maximum des voix de la formation, et terminer son écoute sur un sentiment 100% positif ; car en ce moment et fort malheureusement, j’ai la terrible impression de rester sur ma faim !

Hegemonic Plots est donc une première tentative très encourageante pour SARACENS, un groupe qui possède déjà une forte identité musicale, et qui, s’il revoit ses méthodes d’enregistrement (principalement pour le chant), devrait en surprendre plus d’un et aller loin.

Mélodie : 5/5
Technique : 3/5
Originalité : 4/5
Production : 2/5
Maud
Date de publication : samedi 6 février 2010