17 / 20
10/03/10
Contraband
VELVET REVOLVER
 
Dans la famille "nous sommes perpétuellement en conflit", j'ai nommé VELVET REVOLVER. Sur le plan musical, GUNS N' ROSES et VELVET REVOLVER diffèrent : l'un joue un Hard-Rock traditionnel, l'autre un Hard-Rock moderne. A l'inverse, en sphère privée, ils se rejoignent par leurs éternelles disputes.

Un beau matin, Saul HUDSON alias Slash, Duff MCKAGAN et Matt SORUM décident de fonder ce qui deviendra par la suite VELVET REVOLVER. Les ex-Gunners listent des chanteurs potentiels, dont le fameux Sebastien BACH pour les épauler. De toutes les combinaisons possibles et imaginables, le trio choisit la plus improbable : s'allier à l'ex-grunger Scott WEILAND de STONE TEMPLE PILOTS ! Dave KUSHNER, ancien guitariste de WASTED YOUTH, rejoint le quatuor. De cette alliance naît en 2004 l'album Contraband.

Il s'agit pour ma part d'un opus unique : certes la réunion reste douteuse et instable, mais elle est excitante. Le résultat est satisfaisant : ils ouvrent une voie nouvelle au Hard-Rock, en le modernisant. Ici, le Hard-Rock traditionnel se lie à une voix typée "Grunge" : une alchimie pouvant dérouter aux premiers abords. L'ensemble est abordable au grand public et passionés : surement l'un des atouts contribuant au succès de ce groupe.
J'applaudis le travail réalisé ici : écoutez donc Sucker Train Blues, Do It For The Kids, Set Me Free, ou encore Slither ... l'album baigne dans un Hard-Rock en majorité dynamique, même s'il y a quelques morceaux plus paisibles. Les amoureux du Rock attendent (encore et toujours !) que de nouveaux groupes prometteurs se détachent du lot : c'est chose faite avec VELVET REVOLVER et ce premier essai !

Chapeau messieurs !
Axldobby
Date de publication : mercredi 10 mars 2010