17 / 20
11/04/10
Sting in the tail
SCORPIONS
 
Comme moi, "vieux" fan de l'Animal, vous n'avez pas pu passer à côté de l'annonce faite par Klaus et sa bande de mettre un terme à leur longue carrière (38 ans tout de même), après ce dernier album studio et une tournée qui doit durer jusqu'en 2012. Cette décision ne souffrant aucune discussion, reste pour nous à l'accepter et à la digérer, sans toutefois sombrer dans le pathos. Et puis nous aurons toujours de quoi nous consoler de leur absence, vu le nombre pantagruélique d'albums studio, de live (officiels ou "pirates"), de dvd...

En guise d'adieu, donc, SCORPIONS nous offre un Sting In The Tail de haute volée, en nous propulsant dans le passé, à l'époque des virils Blackout et Love At First Sting, voire Savage Amusement, les bienheureuses années 80. Inspirées, directes, mélodiques (ah ! ces refrains entêtants !), ces 12 nouvelles "chansons" sont une piqûre de rappel, dont le venin circule de nouveau dans nos veines et modifie l'alchimie de nos cerveaux. Les guitares énergique et riffs acérés (merci Rudolf, merci Matthias), la rythmique carrée (merci Pavel, merci James) de Raised On Rock et ses passages à la talk box, Sting In The Tail, Slave Me, No Limit, Rock Zone, Turn You On, Let's Rock ! (plus lourd et peut être plus poussif) sont une cure de jouvence. Tout comme le superbe et prenant The Good Die Young qui voit la participation de Tarja TURUNEN au chant. Quant au mid tempo Spirit Of Rock, il me semble un ton en dessous. Mais c'est quelque peu chipoter... Merci à toi, Klaus, qui a su préserver ce timbre de voix reconnaissable entre mille, et qui illumine de nouveau ce Sting In The Tail.
Et que serait un album de SCORPIONS sans ses ballades légendaires ? Lorelei (aux effluves de Send Me An Angel) et Sly ne dérogent point à la règle d'or des ballades. Ce venin-là nous mord les tripes !
SCORPIONS conclut de façon émouvante son ultime album avec The Best Is Yet To Come. Toutes et Tous à genoux ! Le rideau peut tombé, standing ovation ! Merci Messieurs et.... bonne retraite !
Ben
Date de publication : dimanche 11 avril 2010