14 / 20
12/05/10
Defenders of the filth
SUPERCHRIST
 
Tiens mais j’ai reçu un bootleg d’inédits de MOTÖRHEAD ou quoi ? Et non renseignements pris, il s’agit d’Américains qui lorgnent fortement sur la bande à Lemmy.

Le grand père du métal burné s’étant exilé au pays de l’oncle Sam, il est fort à parier que ces gars de l’Illinois l’ont croisé au détour d’une soirée arrosée de Jack et ont juré de perpétuer la gloire. Le mimétisme est poussé jusqu’à évoluer en power-trio et le chanteur occupe également le poste de bassiste !

Gare à la méprise, ceci dit l'album est loin d'être moyen. Seulement, si les fans de MOTÖRHEAD l'apprécieront, ceux qui détestaient le trio continueront à le faire. Et, mis à part quelques morceaux prévisibles et sans grande originalité, j'ai au moins pris quelques bonnes claques à l'écoute de ce Defenders Of The Filth. C’est du bon rock, bien gras, bien couillu, avec des solos de guitare comme on en aime, une batterie qui assure, une basse qui claque et bien sûr un chanteur avec une voix magnifiquement bien imbibée de substances diverses, mais une voix inimitable, et qui chante sur des chansons qui vous font directement dandiner la tête.

On a au final un disque qui rivalise avec le maître sans les surpasser. C’est déjà pas si mal…
Phil "KOB"
Date de publication : mercredi 12 mai 2010