17 / 20
14/09/10
Charlemagne
CHARLEMAGNE
 
Avec un tel nom de groupe et une telle pochette vous vous attendez tous à un groupe de Epic Heavy Metal qui nous conterait les conquêtes militaires de notre cher et glorieux ancêtre (pour nous autres français)…et bien non !

C’est plutôt un retour sur la planète Hard Rock 80’s et plus précisément sur la Cote Ouest des Etats-Unis (Los Angeles) avec un groupe qui nous propose une musique fortement influencée par les BON JOVI, WHITE LION et par les nombreux groupes cherchant à intéresser les MTV et autres majors à la fin des 80’s et au début des 90’s…

Normal…car il s’agit bien d’une ré édition de titres enregistrés par le groupe en 1994 et qui ne sont jamais sortis en CD à l’époque. Pour information CHARLEMAGNE a été créé en 1986.

Remis dans le contexte de l’époque, les quatre musiciens s’en sortent plutôt bien, car on écoute assez facilement cet album qui ne cherche aucunement à révolutionner un style vieux de plus de vingt ans…

Les meilleurs titres sont : Secret Romeo, I Don’t Wanna Lie, So Far Away, She’s Only Young.
Un ton en dessous : She’s Only Young, Is It Ever Easy, I’ve Got You, Wait And See, I’m Not That Easy, I Whish I Knew, pourtant le titre le plus Heavy ).

Mais mon préféré restera sans aucun doute Chance Is Calling et son superbe refrain, un Hit pour radios!

Les titres sont pour la plupart calmes, parfois très calmes, réfléchis et plutôt AOR / West Coast ! …enfin c’est mon analyse de non spécialiste !

Tous les ingrédients sont là pour vous faire passer un bon moment de Hard Rock mélodique ; du feeling et du professionnalisme, des mélodies et un chanteur digne de ce nom.
Alors révisez vite vos leçons sur le Hard Rock de la fin 80’s, et jetez vite une oreille sur cet album, avant que CHARLEMAGNE ne vous la tire !

Style : Hard Rock 80’s
Partie Artistique: 3,5/5
Intérêt pour les Fans de 80’s Heavy Metal: 4/5
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 4/5
RASKAL The French Warrior : 16/20
RASKAL L’Objectif : 17/20
Raskal
Date de publication : mardi 14 septembre 2010