Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
IRON MAIDEN - Iron maiden

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 1980
Provenance du disque : Acheté
8titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
IRON MAIDEN WEBSITE

Label(s) :
EMI
 (20/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 24/09/10
oldies but goldies: eddie's law !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !



Ce premier album d’IRON MAIDEN est sorti le 14 avril 1980 en Angleterre, il sortira aux USA sur le label CAPITOL, qui y ajoutera un bonus, le titre Sanctuary.

Tout le monde sait que Steve HARRIS n’a jamais aimé la manière dont a été enregistré cet album, mais nous savons tous que pour beaucoup de fans, il restera l’album de référence tant il a marqué les esprit en ce début 1980, et tant les compositions sont mémorisables !

Comment exclure un titre de cet album ? Impossible…De Prowler à Iron Maiden tout est déjà parfait ! De la pochette présentant officiellement Eddie (et par la même occasion Derek RIGGS qui ré utilisera pour IRON MAIDEN cette pochette initialement prévue pour un groupe de Punk), à cette production unique et magique en passant par cette sensation de vague de folie, d’énergie et de fraîcheur qui vous éclabousse tout au long de l’album (même 30 ans après).
Ce sera le seul album sur lequel apparaîtra Denis STRATTON, remplacé dès Killers par Adrian SMITH.

Pour revenir sur les débuts du groupe (je vous invite à vite regarder l’extraordinaire documentaire présent dans le DVD « The Early Days » (2004), là vous risquez d’être surpris pour ceux qui croient que le groupe n’existe que depuis le Soundhouse Tape et le début de la NWOBHM
Le début officiel du groupe est 1975 et seul Steve HARRIS est là depuis le début (rapidement rejoint par Dave MURRAY)!

Le nom du groupe est tiré d’une adaptation de la nouvelle d’Alexandre DUMAS (en anglais The Man In The Iron Mask), mais colle également avec l’appareil de torture du 18ème siècle « La Vierge de Fer » (ou un sarcophage tapissé de longs clous à l’intérieur, que l’on refermait doucement sur la pauvre victime).

Enfin pour la petite histoire, cet album présente le premier des quatre titres qui traiteront de Charlotte The Harlot, une prostituée qui vous le savez recevait 22 Acacia Avenue (album The Number Of The Beast)… !
Par contre savez vous que Hooks In You (album No Preyer For The Dying) et From Here To Eternity (album Fear Of The Dark) sont les suites et (à priori) fin de cette histoire ?
Steve, interrogé un jour sur la réalité d’une Charlotte, il répondit évasivement « Ca se pourrait »…Paul DI ANNO sera plus explicite en racontant (source Wikipedia) qu’une prostituée du nom de High Hill Lil âgée de 45 ans à l’époque était la « reine du quartier » (celui de Paul entre autres) et s’occupait avec passion des plus petits aux plus vieux !
Acacia Avenue a remplacé la bonne rue, Markhouse Road (beaucoup moins glamour c’est vrai).
La seule représentation officielle de Charlotte The Harlot est la pochette du single Twilight Zone !

Pour rappel les titres de l’album sont Prowler, Remember Tomorrow, Running Free, Phantom Of The Opera, Transylvania, Strange World, Charlotte The Harlot et Iron Maiden.

Que dire de plus si ce n’est que si vous n’avez jamais écouté cet album…il va falloir rapidement le faire! Ou Eddie vous expédiera dans l’au delà avec sa hache sanguinolente, ...enfin la sentence sera appliquée dès l’album suivant, Killers


Mais ça c’est une autre histoire !


N'hésitez pas à compléter cette chronique avec vos souvenirs ou compléments sur cet album !

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le vendredi 5 novembre 2010
Comme le disent tous les anciens de ma génération, cet album (et le second) fut une véritable claque le jour de sa sortie,,,,je ne m'en suis jamais remis... Bien d'autres albums suivants ont fait grandir la bête, incontournable et démoniaque de mélodies et riffs ravageurs ! DI'Anno restera un moment fort des débuts d'IRON MAIDEN. Un album indispensable !
Commentaire de Raskal : Oui Krakal, mais plus les "plus jeunes" arriver à comprendre notre adiction pour ces premiers albums sera souvent très difficile car pour eux ce sera une découverte "hors contexte 80's"...
Axl Le mercredi 29 septembre 2010

Ville : Nancy
quel album!! peut-être pas mon preferé mais un de ceux que je prefere en tout cas. j'aime ce petit coté punk qui leur allait si bien avec Di'Anno ^^
Commentaire de Raskal : Merci pour ce Com ! Oui de toute façon préféré ou pas, difficile de ne pas le mettre dans le TOP 5 du groupe !
-Metalmaster- Le mardi 28 septembre 2010
Que de souvenirs avec cet album! Je me revois avec mon gros walkman K7 Sony bleu (le premier walkman de l'histoire!), à écouter en boucle cet album qui est tout simplement fantastique, à en détailler chaque note, chaque son, apprenant toutes les paroles en yaourt (je pigeais rien à ce que racontait Paul à l'époque), à détailler à n'en plus finir cette pochette aussi géniale que l'album et à me laisser transporter avec délice dans ce voyage sonore... Un album qui a changé ma vie! J'ai découvert Maiden grâce à un pote qui m'a fait écouter Transylvania. J'avais 13 ans je crois, et j'ai été scotché! Ce fut la révélation pour moi, et le début d'une passion qui ne m'a plus quitté depuis près de 30 ans... En tout cas, merci Raskal de nous faire partager avec toujours autant de passion ces joyaux musicaux! A+!
Commentaire de Raskal : De rien François ! Merci à toi pour ce partage de souvenirs ! J'ai déjà environ 25 chroniques "Oldies But Goldies" en stock !!! A suivre donc !
Rémifm Le lundi 27 septembre 2010

Ville : Chambéry
Le meilleur du groupe ??? Je suis pas loin de le penser en tout cas !!! Bzzz
Commentaire de Raskal : En tout cas celui qui fait le plus parler sur METAL INTEGRAL, et dont on parle le plus ! Merci Rémi FM !!!!
metalmp Le samedi 25 septembre 2010

Ville : Orléans
La naissance d'un monstre qui grandira... Un album qui m' donné une telle claque que je n'ai rien compris lors de sa sortie en 80. Il m'a fallu un peu de temps pour le comprendre et l'accepter, avant de ne plus pouvoir me passer de ce premier album. Merci Raskal d'avoir conservé la pochette originale que je trouve bien plus inquiétante que celle de l'édition remastrisée.
Commentaire de Raskal : Oui les couleurs du vinyl original aura toujours ce charme avec ce "jaune/vert" inquiètant !!!!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HEAVEN AND HELL
Neon nights – 30 years of heaven and hell live at wacken
WOLFCRY
Warfair
BATTLE RAM
Smash the gates
HELLHOUND
Tokyo flying v massacre
ARRAYAN PATH
Iv : stigmata
Chroniques du même auteur
SACRED OATH
World on fire
CRYSTAL TEARS
Generation x
ENGAGE
Don't turn back
DEF LEPPARD
High and dry
THUNDERDRIVER
Thunderdriver
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente