Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
IRON MAIDEN - The number of the beast

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 1982
Provenance du disque : Acheté
8titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
IRON MAIDEN WEBSITE

Label(s) :
EMI
 (17/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 06/11/10
oldies but goldies: la bête est lâchée !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !



“Woe To You, Oh Earth And Sea, For The Devil Sends The Beast With Wrath,
Because He Knows The Time Is Short…
Let Him Who Hath Understanding Reckon The Number Of The Beast
For It Is A Human Number, Its Number Is Six Hundred And Sixty Six”
Revelations Ch XIII V.18

Comment ne pas commencer cette chronique par ces mots qui ont résonné et qui résonnent encore dans la tête de tous les fans de IRON MAIDEN et de Métal en général ?…

Petit retour en arrière pour resituer cet album ; Bruce DICKINSON quitte SAMSON en septembre 1981 pour rejoindre IRON MAIDEN ; en Octobre une petite tournée est organisée en Italie du 26 octobre au 30 octobre (5 dates), le but ? entraîner Bruce et lui faire découvrir l’âme et l’esprit du groupe ; 15 Novembre ce sera la présentation de Bruce au public anglais, au Rainbow, suivi de deux mois d’écriture de ce qui sera The Number Of The Beast.
Février 1982 sort le premier single Run To The Hills (qui sera n° 7 dans les charts anglais).
Du 25 février au 20 mars, une tournée anglaise de 20 dates sera le préambule à la tournée mondiale de 180 dates…Beast On The Road World Tour ! A titre personnel je regretterai à vie de n'avoir pu voir le groupe à Lyon avec BULLET en première partie ! Snif ...personne pour m'y emmener...A cette époque c'était souvent "Pas de permis, pas de Heavy" !
Le 29 mars sortira officiellement The Number Of The Beast en pleine tournée Européenne !

Tout à été dit et redit sur cette album que vous connaissez tous, je ne vous livrerai qu’un ressenti et un avis de plus…

Pour ma part après les succès de Iron Maiden et Killers, comme tous les Kids j’attendais comme un fou la sortie de l’album ! Sorti lundi 29 mars officiellement, je me souviens être passé tous les jours chez mon disquaire pour savoir si "il" était là …
Le miracle eut lieu le samedi matin et heureusement, n’habitant pas sur Chambéry, juste avant de prendre le bus pour rentrer chez moi ! C’est comme si c’était hier…Avec des potes qui le regardaient avec envie, on s’est assis au fond du bus et on a d’abord salivé devant cette pochette « énorme » ! Puis j’ai délicatement enlevé le plastique qui protégeait cette version avec le patch en bonus, et on a regardé le tout sous toutes les coutures, le cœur battant….
Cet album avec ce nouveau chanteur…Hmmm je m’attendais à être déçu tout en étant sur d’être séduit !

A la première écoute et de façon presque prévisible les titres qui m’ont transcendé furent Children Of The Damned, The Number Of The Beast, Run To The Hills et Hallowed Be Thy Name !
Aujourd’hui encore, mis à part 22 Acacia Avenue que j’ai dompté avec le temps, les Invaders, The Prisoner, Gangland sont pour moi en dessous, sans bien sur être mauvais.

Mais deux titres feront partis des Best Of The Beast, The Number Of The Beast et Hallowed Be Thy Name, le vrai premier titre “épique” du groupe (certes Phantom Of The Opera n’était pas loin de l’appellation “épique”).

Sur disque Bruce DICKINSON s’imposera immédiatement comme le digne successeur de Paul DI ANNO, mais sur scène le virevoltant et charismatique Bruce fera vraiment la différence et devint pour beaucoup « le vrai chanteur d’IRON MAIDEN »…

The Number Of The Beast a été le premier album a vraiment lancer la carrière internationale du groupe et à présenter Bruce DICKINSON !

Ce ne sera pas l’album que je préfère, même si il contient les Hits évoqués plus haut, mais un de ceux que je préfère, nuances ! Je le place aujourd’hui après Iron Maiden, Killers et Powerslave… !

Saviez vous que le ciel bleu sur la pochette d'origine était une erreur à l'impression et qu'il faudra attendre les ré éditions de 1998 en CD pour voir la vraie pochette ?

Saviez vous que cette pochette était initialement prévue pour le single The Number Of The Beast mais finalement choisie par le groupe pour l'album ?

Saviez vous que le titre The Number Of The Beast a été écrit le lendemain d'un cauchemard fait par Steve HARRIS après avoir regardé le film Damien II ? D'ailleurs j'invite tous les musiciens français de Heavy Métal à regarder plus de films d'horreur ou d'épouvante !

Si vous imaginez que The Prisoner est inspiré par la série TV anglaise, savez vous que Back In The Village (sur Powerslave) sera la suite ?

Enfin savez vous que de façon logique, le commercial et mélodique single Run To The Hills fut le premier succès du groupe en Angleterre et se classa 7ème des Charts, alors que le plus Heavy The Number Of The Beast ne dépassa pas la 18ème place ?

Voilà les amis !

L’album suivant sera Piece Of Mind….mais ça c’est une autre histoire !

17,5/20

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Manu Le vendredi 12 novembre 2010

Ville : Strasbourg
"Run to the hills"...ma première expérience Métal à 10 ans ! Que du bonheur. C'est certainement pour cette raison que cet album reste cher à mon coeur et demeure mon préféré de Maiden. Je suis d'accord pour dire que Invaders et Gangland sont dispensables. Par contre, pour le reste, c'est du très grand cru qui est d'ailleurs toujours servi en concert. Pour moi c'est un 20/20 !
Commentaire de Raskal : Hello Manu ! La force de IRON MAIDEN c'est que chaque album pourra être le préféré de quelqu'un sans que nous puissions trouver cela anormal (Je parle de la période 80 / 91).
krakal Le samedi 6 novembre 2010
Ce fut mon 2 ème concert du groupe, lors de leur passage au Mans, une tournée et album mémorable..."Run To The Hills" résonne encore dans mes oreilles.Que du bon tout de même !
metalmp Le samedi 6 novembre 2010

Ville : Orléans
Saviez-vous également que c'est plein d'a priori que Iron Maiden a demandé à Patrick McGoohan, producteur et acteur principal de la série Le Prisonnier, l'autorisation d'utiliser l'introduction narrée de sa série ("I am not a number, I am a free man! Ah!ah!ah...), lui précisant même que c'était pour un disque de Metal. Ce dernier leur aurait simplement répondu "Et alors? Faites-le" ou un truc du genre, leur donnant ainsi un sacré coup de pouce médiatique. Merci Raskal pour ce nouveau retour en arrière avec un album majeur (d'un groupe majeur) de l'histoire du metal.
Commentaire de Raskal : De rien Marpa ! Je crois que l'équipe de Metal Integral compte bien chroniquer tous les albums des 80's et des 90's Lol !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TWILIGHT ZONE
Plague
BULLET
Bite the bullet
CHEVALIER
A call to arms
IRON MAIDEN
The book of souls
GHOST
Days undercover
Chroniques du même auteur
HELLHOUND
Metal fire from hell
TRIDENT
Elric l’albino
TARAMIS
Strectch of the imagination
MIDNIGHT CHASER
Midnight chaser
TROY
Mir v ogne
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente