19 / 20
08/11/10
Just me
TOMMY VITALY
 
Just Me ou une œuvre magistrale signée Tommy VITALY ! D'habitude, je ne conclue qu'en fin de chronique, cependant ce cas-ci requiert l'attention des amoureux du mélodique et de l'acéré. Jeune, Tommy VITALY acquiert la certitude qu'il doit s'adonner à la musique et pratique d'un instrument : à sept ans il joue du piano et à quinze ans de la guitare. Comme bon nombre de musiciens, Tommy VITALY forme d'abord un groupe de reprises, suivi rapidement d'une véritable formation. Cette dernière s'appelle SEVEN GATES, une bande italienne de Power Métal.

Entre 2009 et 2010, Tommy VITALY entreprend l'enregistrement d'un onze titres quasi-instrumental intitulé sobrement Just Me. Justement, ce nom d'album n'est pas anodin : aucune fioriture, le guitariste choisit d'aller à l'essentiel. N'attendez aucune démonstration technique pure et dure, il n'y en a pas ! Just Me joue les cartes "Mélodie", "Classique" et "Rapidité".
Un prologue scindé en deux actes est proposé : d'abord Just Me version piano suivi du musclé The Raven Attack. Les deux morceaux s'enchaînent parfaitement, ne laissant finalement que peu de répit à l'auditeur. S'ensuit l'aigu Fly High, Touch The Sky interprété au chant par Thomas VIKSTRÖM (STORMWIND, CANDLEMASS, AUDIOVISION, BRAZEN ABOUT et THERION). Puis, s'effectue un changement radical : Air ou l'adaptation d'un classique de Jean Sébastien BACH.
Je reprends mon souffle un instant (jusqu'ici aucun temps mort sur chacune des compositions citées, d'où cette micro-pause bien méritée). Nous reprenons l'écoute : Storm Of Fire annonce un morceau extrêmement dynamique, une bourrasque Power Métal somptueuse. Passion délivre des passages doux, Ready To DieThomas VIKSTRÖM réapparaît, Finally Free, The Fury, Eternal, ... et de nouveau Just Me sous l'égide d'un orchestre !!! Cette touche finale clôture brillamment l'opus !

Une claque, un coup de cœur et un chef-d'œuvre réunis sur Just Me de Tommy VITALY. Oui, il s'agit bien d'une œuvre magistrale du guitariste italien !
Pilgrimwen
Date de publication : lundi 8 novembre 2010