14 / 20
11/11/10
Death machine
EXCITER
 
En 1983, avec son premier album mal dégrossi mais furieux, Heavy Metal Maniac, les Canadiens de EXCITER participèrent activement à la nouvelle scène internationale qui accélérait notablement le Heavy Metal pour l’amener au Thrash. Pourtant, EXCITER ne parvint jamais à concrétiser et vit les METALLICA, MEGADETH, ANTHRAX, SLAYER et, dans une moindre mesure, EXODUS, se tailler la part du lion et passer à la postérité. Mis en sommeil à la fin des années 80, le groupe fut réveillé par le guitariste John RICCI en 1992 et a depuis aligné six albums frénétiques et teigneux, sans jamais récolter un succès d’envergure.
Voici donc le septième album depuis la résurrection.
Au côté du patron John RICCI, on trouve notamment le chanteur Kenny WINTER, dont le timbre éraillé et les pointes aiguës rappellent immanquablement le premier chanteur (et batteur !) du groupe, Dan BEEHLER. Car John RICCI n’a rien renié, ne cherche pas à mettre EXCITER au goût du jour. La formule demeure la même, à savoir un Heavy Metal simple, rapide et percutant (ce qu’on appelait dans la première moitié des années 80 du Speed Metal).

Le tempo général de Death Machine est notablement rapide, les riffs sont livrés par rafale ; deux caractéristiques qui devraient convaincre les enragés de Thrash.
De temps à autre, EXCITER lève quelque peu le pied et se fait carrément Heavy, comme sur le malsain Power And Domination.

Conformément à ses antécédents, EXCITER a opté par une production très brute, avec un rendu très live et par moment assez confus. Du côté de l’inspiration, on ne fait toujours pas dans la finesse puisque le concept général de Death Machine est la torture sadique : délicat, non ? D’ailleurs, l’illustration glauque donne un aperçu du bon goût de tout ceci.
En conclusion, les nostalgiques verront avec plaisir un groupe représentatif d’une époque révolue demeurer fidèle à ses préceptes. Préceptes appliqués avec fougue, sincérité et détermination. Quant à convaincre de nouveaux adeptes, c’est une autre paire de manche…
Alain
Date de publication : jeudi 11 novembre 2010