13 / 20
18/11/10
Order of the black
BLACK LABEL SOCIETY
 
Est-il besoin de présenter Zakk WYLDE, ce guitariste hors-norme qui fit un temps le bonheur d’Ozzy OSBOURNE ?

Ayant pris son destin en main depuis dix ans, le viking américain revient après quatre ans d’absence. Et on constate de suite qu’il a profité de ce délai pour bien peaufiner ses morceaux. D'emblée avec son titre Crazy Horse, BLACK LABEL SOCIETY tombe son jeu de cartes. Un Heavy Stoner Rock bien groovy qui plombe tout sur son passage. On se dit que c'est dommage de gaspiller toutes ses cartouches et tant d'efficacité immédiate dès la première plage, qu'ils vont en manquer pour la deuxième et les suivantes nous tombent dessus à bras raccourcis.

Pas le temps de comprendre. Et ça va être comme ça durant tout l'album. Pas de temps mort. Personnellement je ne dirais pas que c'est la claque musicale du moment pour moi, mais que c'est un cd qui plaira à plus d'un fada de BLACK SABBATH, d'Ozzy OSBOURNE et consorts qui s’immiscent régulièrement dans les plages. Et comme toujours vous aurez le droit d’admirer la technique « guitaristique » énooorme de sieur WYLDE qui maîtrise son instrument comme personne. BLACK LABEL SOCIETY est un groupe qui ne ressemble à aucun autre groupe...si ce n'est par l'influence certaine des références précitées dans la démarche. Voici la recette de nos yankees: de la hargne, de la passion, et du partage.

Un mélange d'énergie et de création. Ils ne révolutionnent pas grand chose c'est vrai, mais comme des tonnes de groupes d'ailleurs. C'est un album bien fait qui doit refléter ce que le groupe peut présenter sur scène. Sans prétention exagérée, si ce n'est de faire ce qu'ils font honnêtement.

Phil "KOB"
Date de publication : jeudi 18 novembre 2010