Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KOREA - The delirium suite

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
KOREA MYSPACE 

Label(s) :
ViciSolum Productions
 (17/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 28/11/10
Korea, en suède...
KOREA (à ne pas confondre avec le groupe Métalcore russe du même nom) est un jeune quatuor suédois formé par Michael EHRNSTEN (chant), Dennis EHRNSTEN (son frère ? à la batterie), Mats KARPESTAM (guitares) et Robert BUNKE (basse). Déjà auteur d'un premier album en 2008, For The Present Purpose, le groupe nous offre ce mois de novembre 2010 son nouvel album, The Delirium Suite, enregistré au Soundtemple Studio et mixé et masterisé par Sverker WIDGREN. Enorme travail car le son est vraiment excellent ! L'artwork et le livret (Alex ECKMAN-LAWN) sont très sobres et très soignés.

Les 12 compositions de The Delirium Suite se meuvent dans un Rock / Métal moderne, où les guitares (aux sons Métal et / ou Rock Alternatif s'alternent ou se superposent) et la rythmique sont dynamiques sans être agressives (Cave Dweller). Mid tempo, parfois tempo lent (From The Ashes...), la musique du groupe explore des ambiances plus ou moins sombres, sans jamais être vraiment dépressives (Take The Blame, Logical Fallacies), tout au plus imperceptiblement mélancoliques. Les titres possèdent tous une accroche mélodique surprenante et entêtante, dont certains pourraient être des hits radiophoniques en puissance : Cataclysm, The Absentee et son superbe refrain, Enemies ou bien encore Prozac Gen. KOREA se permet même de dépoussiérer et booster un hit de RADIOHEAD, Street Spirit (Fade Out), sorti en 1995 et issu du 2ème album du groupe, The Bends. KOREA a choisi ce titre pour premier single... Choix pour le moins étrange et surprenant.
Les compositions sont aussi parsemées de samples et de sons de claviers, qui soufflent une certaine fraîcheur à l'ensemble.
Reste la voix superbe de Michael, à la tessiture et aux charmes très Pop Rock. J'adore !! Le titre Enemies, dépouillé de ses "grosses" guitares, pourrait être facilement assimilable à un hit d'un groupe Pop anglais, voire américain. Belle leçon de chant en tout cas !

The Delirium Suite s'écoute avec envie et courtoisie, et son géniteur fait (une fois de plus !) brillé la scène Métal nord européenne. Après RENEGADE FIVE, découvert récemment par RémiFM, voilà un autre groupe qui mérite les honneurs et se révèle au public avec un album de haute tenue.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DIGITAL NOVA
Orphelins
STONE SOUR
Hydrograd
WALTARI
Release date
THE LAST EMBRACE
The winding path
LUCID DREAMS
Build and destroy
Chroniques du même auteur
POLARIS
The va'adian chronicles
ICEBERGS
Requiem
PSYCHANOIA
Unreal seas
THE ONE HUNDRED
Chaos + bliss
FALLEN EIGHT
Rise & grow
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente