Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CHEMICAL WEDDING - Bayou

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2010
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
CHEMICAL WEDDING MYSPACE 
CHEMICAL WEDDING FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 16/01/11
Mariage de styles !
Eric BEVILAQUA « Bevy » au chant, Sergio « The Rattlesnake » et Badian « Alabama Man » aux guitares, Cam à la basse, Chris « Trendkill » à la batterie et Dam aux claviers, seront vos compagnons de voyage tout au long de ce qui est pour moi une des plus belles sorties française pour 2010 !

J’avais découvert le groupe sur scène à ses débuts (voir la galerie photo correspondante), et j’avoue que ne connaissant pas les compositions, j’avais trouvé sympathique, mais sans plus, la prestation du groupe.

La découverte de ce premier album me fait voir les choses différemment…

Alabama Man et Sweet Virginia donnent tout de suite le ton, la musique de CHEMICAL WEDDING sera puissante, mélodique et d’influences bien digérées, allant du Stoner, au Rock sudiste en passant par le Heavy mélodique et le Hard Rock.
Le couplet d’Alabama Man respire les vieux BLACK SABBATH par exemple !
Shades Of Green apportera un son plus inspiré par PANTERA (des 90’s), d’ailleurs le groupe rend hommage sur son livret à Dimebag DARREL…Mais là encore le groupe sait rester dans sa ligne directrice et au final ce titre est excellent !
Letters sera une belle Power ballade sur laquelle « Bevy » (je le rappelle ex REST IN PEACE) nous montre une facette plus pausée et calme de son répertoire.
Close My Eyes sera plus Heavy très sombre, inquiétant et en ambiance, avec un mélange de styles très intéressants ; le refrain calme et mélodique vient illuminer cette très belle composition ! Un des morceaux forts de cet album.
Methadone continue dans ce registre ; la composition passera du Rock très aérien au Heavy progressif sombre (SAVATAGE) en passant par le Heavy mélodique, de manière intelligente, et au final il m’est difficile de trouver un style précis, mais une chose est sûr je suis séduit, le meilleur titre pour moi!
Take Me Away reviendra sur du plus traditionnel, et sera également excellent dans un registre Heavy mélodique, puissant et léger à la fois !
Fuckers Of The World United, comme le titre me le faisait penser est plus « actuel », entre Rock Metal et Power Metal 90’s (PANTERA pour faire simple). Lourd et saccadé, ce sera le premier titre qui m’accrochera moins, beaucoup moins.
Le problème après un titre qui vous fait « sortir » d’un quasi sans faute, c’est que le titre qui suit en pâtit un peu, Past In Present sera un bon titre rythmé, mais je n’y retrouverai pas la magie des sept premiers, certaines parties plus violentes (comme le final), j’aime moins !
Coldland sera une nouvelle Power ballade bien en place et tout en feeling, superbe titre, simple et efficace, et qu’aurait pu interpréter GUNS AND ROSES ou U2 !
Enfin arrive Down By The River, un Blues qui tourne en Hard sudiste ou Stoner, médium, envoutant et puissant et qui nous ramène dans cette Amérique profonde, ou le temps semble s’être arrêté. Une très bonne composition de plus de huit minutes.

Si vous savez prendre le temps de vous arrêter et de vous poser pour écouter un album, si vous n’êtes pas coincé dans un seul style et que vous savez apprécier le Métal mélodique sous toutes ses formes, alors je vous recommande vivement Bayou; un titre qui fait tout gentils mais qui cache une belle puissance maîtrisée et un groupe au meilleur de sa forme !
Par contre si vous cherchez les « riffs refrains » à la 80’s, vous n’en trouverez point ici, et j’insiste, il vous faudra savoir (vouloir) vous immerger dans cet album pour en ressentir toute la saveur.

Il n’y a que 500 exemplaires de pressés et près de 150 étaient pré commandés par souscription, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Bravo à nos voisins de l’Isère qui ont su nous offrir un album authentique et intemporel !

Style : Hard Heavy Prog Stoner
Partie Artistique: 3/5
Intérêt pour les Fans de 80’s Heavy Metal: 5/5
Intérêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 5/5
RASKAL The French Warrior : 17,5/20
RASKAL L’Objectif : 17,5/20
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Volumenbrutal Le lundi 17 janvier 2011

Ville : Bordeaux
Encore un acheter quoi!! la pochette est magnifique en tout cas.
Commentaire de Raskal : Oui très Amérique profonde....! Tu devrais apprécier l'album ! A+ Martial
Raskal Le dimanche 16 janvier 2011

Ville : CHAMBERY
Venez rencontrer une partie du groupe le 19 JANVIER PROCHAIN (Mercredi) au Brin De Zinc à Chambéry / Barberaz lors de notre soirée "METAL NIGHTS" organisée par Paco et Cat !
Ben Le dimanche 16 janvier 2011

Ville : Chambéry
Complètement d'accord avec toi, Raskal ! Bayou est vraiment un album captivant ! Je partage tes écrits et je place aussi cet album dans les meilleures productions françaises de 2010.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TOWERSOUND
The island of the demon
GIANT
Live and acoustic
DEATH WHEELERS
I tread on your grave
THE WELL
Pagan science
JADED HEART
Mystery eyes
Chroniques du même auteur
WARDANZ
Wardanz
EVIL SURVIVES
Powerkiller
LESBIAN BED DEATH
Designed by the devil, powered by the dead
WINTERLAND
The snow begins to fall
ADASTRA
The last sunset
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente