16 / 20
26/02/11
The dark epic
ONE MAN ARMY & THE UNDEAD QUARTET
 
Vous en avez marre de la politesse, du bon goût, de la douceur et des compromis ? Cela tombe bien, le grogneur Johan LINDSTRAND (qui a officié comme écorcheur chez THE CROWN) est de retour avec ses quatre potes et cela sent le carnage à plein nez. N’espérez aucune clémence, cela fait déjà le 4ème album au compteur de ces bouchers dégénérés. Au menu, on trouve comme aux débuts du groupe un Death Metal furibard marqué par des riffs de guitare cousinant avec le Thrash. Trônant sur les décombres occasionnés par une instrumentation impitoyable, le seigneur LINDSTRAND assène des vocalises rauques, littéralement haineuses, un peu comme s’il tentait en permanence d’éjecter ses tripes par le pharynx !
C’est brutal mais c’est extrêmement bien construit, le groupe prenant bien soin de proposer des structures riches en breaks qui relancent la machine en permanence. A sa manière, ONE MAN ARMY & THE UNDEAD QUARTET se soucie également de mélodies qui, pour être farouches, n’en possèdent pas moins un charme primitif proprement jouissif. On n’est pas dans la catégorie du Death Metal uniquement bruyant et bourrin, tout en évitant comme la peste les sucreries du Death mélodique. Les références viendraient plutôt des anciens comme DISMEMBER (pour la sévérité rythmique), UNLEASHED (pour le côté ultra Heavy et guerrier), voire AT THE GATES (pour l’intensité jamais démentie).
Cerise sanguinolente sur les tripes : la pochette est irrésistible.
Alain
Date de publication : samedi 26 février 2011