15 / 20
28/02/11
Seelenfütterung
HENKE
 
Il y a de toute évidence des chroniques à rédiger plus difficiles que les autres !
Et pourtant, j'ai choisi librement de vous parler de HENKE !
Plus difficiles parce que le style ne correspond pas forcément à ma culture musicale !
Alors, bien sûr, le net est là pour m'aider...
Le seul problème est que HENKE, du nom de son leader Oswald HENKE est allemand (pas un problème en soit !) et que pour l'instant, tous les articles que j'ai trouvé sont en allemand...
Je ne connais que trop peu cette langue et les traducteurs ne sont pas toujours très compréhensibles !
Bon, Oswald HENKE est, si j'ai bien compris, le leader d'un groupe nommé GOETHES ERBEN et il sort ce mois d'avril 2011 son premier album solo !
SPV soutient donc l'artiste et à l'écoute de cet album, je comprends pourquoi !
Il y a quelque chose d'un peu inexplicable à l'écoute de cette musique !
Qualifier la musique de HENKE est une gageure pour moi !
Je me lance :
Si vous aimez le piano, des ambiances mélancoliques à souhait, une touche de gothique, de Rock sombre et agressif, d'ambiances un peu atmosphériques parfois, vous serez divinement servi !
Et si en plus la langue de Goethe sied à votre oreille, soit parlée, soit chantée, alors là, foncez !!!
Bon, pour ma part, j'ai été séduit par les 3 premiers titres et je ne peux que regretter que tout l'album ne soit pas de cet acabit !
Cela dit les 10 titres suivant s'écoutent bien aussi !
Il est à regretter le grand nombre de ballades mais comme le style s'y prête à merveille, c'est plutôt une réussite !
Bon, 8 passages calmes, ça fait beaucoup quand même !
Les trois premiers titres sont très mélodiques avec des refrains superbes, sorte de pop/métal/gothique/industriel !
Les trois autres titres rythmés sont plus sombres et agressifs.
Voilà, j'ai lu que la musique de HENKE entre dans le cadre des musiques alternatives...
Avec tout cela, peut-être serez-vous tenté(e)s de découvrir cet artiste vraiment intéressant et talentueux ?
J'ai rencontré un OVNI et j'ai été séduit...

Rémifm
Date de publication : lundi 28 février 2011