14 / 20
13/03/11
March on
FIREFORCE
 
Il est bon que les visuels reflètent la musique pratiquée et, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’artwork signé Eric PHILIPPE (guerrier horrifique, drakkar, paysage désolé) remplit pleinement son office. Nos amis belges de FIREFORCE s’adonnent avec délice et passion aux joies d’un Heavy Metal traditionnel passé à la moulinette (vitesse, rythmiques musclées) Power Metal.
Sur la quasi totalité des douze compositions proposées dans ce premier album, les riffs seront donc secs et saccadés, les soli bien clairs, le chant agressif et éraillé, les structures simples et bien posées, les refrains comme des hymnes. En dépit d’une propension très nette à aller à l’essentiel via la distribution de beignes, FIREFORCE varie un petit peu les plaisirs, avec notamment une introduction mélodique et un tempo plus posé sur Firestorm. Sinon, c’est la fête à la double grosse caisse et rasage de prêt à coup de riffs. Les nostalgiques de IRON MAIDEN des débuts, de ACCEPT, voire du RUNNING WILD initial, ne peuvent qu’adhérer à la démarche sincère du groupe. Ceux qui à la fin des années 80 apprécièrent Alice In Hell de ANNIHILATOR ou Insult To Injury de WHIPLASH pourront tout autant trouver leur compte chez FIREFORCE.

Mais l’honnêteté commande d’ajouter que le style pratiqué par FIREFORCE est fort commun et que les compositions, si valides soient elles, n’innovent jamais. Clairement, March On s’adresse aux tenants d’une certaine tradition.
Alain
Date de publication : dimanche 13 mars 2011