19 / 20
09/04/11
Living with the ancients
BLOOD CEREMONY
 
Un peu partout dans le monde, on assiste à un net revival métallique plongeant ses racines dans la fin des années 60 et dans les années 70. Dès son premier album (Blood Ceremony sorti en 2008), le quatuor canadien BLOOD CEREMONY rejoignait assez brillamment ses confrères de JEX THOTH, WITCHCRAFT ou ORNE. On retrouve sur Living With The Ancients les ingrédients qui faisaient le charme de son prédécesseur, à savoir la voix envoûtante, caressante et fantômatique de la chanteuse Alia O’BRIEN, les judicieuses interventions à la flûte traversière de la même Alia, les compositions tortueuses et néanmoins limides et mélodiques, les arrangements d’orgue, les ambiances glauques et oppressantes, les riffs gras du maître à penser Sean KENNEDY, une section rythmique à la fois lourde et mobile. Avec à la clé une maîtrise encore plus évidente, une assurance plus grande encore.

La combinaison des éléments progressifs et des ingrédients typiquement Heavy Metal s’apparente à une fusion naturelle, comme si JETHRO TULL, BLACK SABBATH et BLACK WIDOW avaient copulé pour donner naissance à rejeton baptisé (selon des rites inavouables, évidemment !) BLOOD CEREMONY. L’effet global s’avère d’autant plus réussi que les contrastes se renforcent plutôt qu’ils ne s’annulent : la complexité relative des structures met en relief les mélodies limpides ; la sévérité des riffs (écoutez le riff en introduction du morceau de clôture Daughter Of The Sun, un véritable déblayage !) forme un écrin pour le chant, la flûte et l’orgue, tour à tour porteurs de joliesse et d’inquiétude. Le tout idéalement mis en partition par une production certes live et privilégiant la spontanéité mais très claire, rendant chaque élément distinct et pertinent.

Vous l’aurez sûrement compris, Living With The Ancients représente une priorité incontournable, un trip absolu !
Alain
Date de publication : samedi 9 avril 2011