14 / 20
25/04/11
A painful journey into nihil
CONDENADOS
 
Le Doom Metal est un genre international à part entière et l’Amérique du sud ne donne pas sa part de dépression aux chiens. La preuve avec les Chiliens de CONDENADOS qui, après deux démos et deux EP, sortent leur premier CD. Le trio chilien a opté pour un Doom Metal très classique, héritier de BLACK SABBATH ou de CANDLEMASS, à la fois dans son architecture et dans sa mise en son. Les riffs sont lourds à souhait, les soli mélodiques, la section rythmique se plait dans la pesanteur (avec quelques charges pachydermiques toutefois), les compositions oscillent entre cinq et huit minutes, le chant est clair et tente d’apporter une touche lyrique. Classique, efficace, sincère, délicieusement underground.

Selon les attentes des uns ou des autres, on pourra estimer qu’un peu d’audace aurait permis à l’album de sortir davantage du lot. La touche personnelle, pour ne pas dire un brin exotique, c’est le chant en espagnol sur deux titres : Las Puertas De La Catedral et Cargando La Cruz (El Inquisidor). Avec un bémol d’importance : le chant de Fernando VIDAL (par ailleurs compositeur exclusif et guitariste) manque d’assurance, de puissance, d’ampleur et peine à concrétiser cette volonté de grandeur, de lyrisme.

Cela dit, ceux qui n’aiment rien tant que les productions obscures et tordues doivent jeter une oreille sur A Painful Journey Into Nihil.
Alain
Date de publication : lundi 25 avril 2011