Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WARRANT - Rockaholic

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
14titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
WARRANT WEBSITE
WARRANT FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (13/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 13/05/11
Bof
WARRANT nous revient en cette année 2011 avec son huitième album studio intitulé Rockaholic.
Etoile du Hard-Us des années 80', puisque formé en 1984, WARRANT a cartonné avec ses 3 premiers albums, Dirty Rotten Filfthy Stinking Rich (1989), Dirty Pie (1990) et Dog Eat Dog (1992).
Trois albums qu'il est facile de vous recommander...
Je ne connais pas les albums qui suivent et redécouvre la musique du groupe avec cet album.
A noter que les changements de line-up ont ponctué les années du groupe et pour cet opus, nous retrouvons Erik TURNER, guitariste fondateur de WARRANT, Jerry DIXON, bassiste présent en 1984, Steven SWEET, batteur arrivé en 1986, Joey ALLEN, arrivé en 1987 et le tout nouveau chanteur Robert MASON (LYNCH MOB et CRY OF LOVE), arrivé en 2008.
Exit donc le légendaire Jani LANE qui aurait quitté le groupe en raison des nouvelles compositions.
Si c'est le cas, je lui donne raison car ce nouveau WARRANT est pour moi très moyen.
Oh, il y a quelques belles réminiscences du passé, notamment avec le titre d'ouverture Sex Ain't Love !
J'ai aussi beaucoup aimé Sanke et The Last Straw dans cette veine et puis, c'est presque tout.
Certains titres tirent leur épingle du jeu, comme Dusty's Revenge, la ballade Home, Show Must Go On, Cocaine Freight Train, le mid-tempo avec 3 nappes de claviers Found Forever, des titres que je trouve simplement bons.
Le reste, soit 6 compositions sont très (trop) classiques à mon ouïe, manquent d'originalité, sont même parfois poussives voire "bateaux".
C'est un peu mince pour ce légendaire groupe, je m'attendais à beaucoup mieux mais il semble que l'inspiration n'aie pas été au rendez-vous sur presque la moitié de ce huitième album.
Je le regrette car j'adore les débuts de ce super combo américain.
Le mixage de Pat REGAN et la production du légendaire Keith OLSEN, plutôt réussis ne changent en rien mon sentiment plus que mitigé de ce Rockaholic...

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE POODLES
Clash of the elements
VOODOO SIX
Fluke?
THE POOR
Round 1 & 2
ROULETTE
Now !
EUROPE
Last look at eden
Chroniques du même auteur
DOMINOE
Naked but dressed
TERRY BROCK
Diamond blue
RADIOACTIVE
Four
WALTARI
Release date
THE TROPHY
The gift of life
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente