Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ULVER - Wars of the roses

Style : Rock
Support :  CD promo - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 45minute(s)

Site(s) Internet : 
ULVER MYSPACE 

Label(s) :
Jester records
 (11/20)

Auteur : Ben
Date de publication : 08/06/11
Art of noise ?
ULVER n’hurle plus ! (dans mon dico de norvégien, ulver se traduit par loup). Né en 1993, le groupe secouait alors la scène Métal extrême norvégienne (Black Métal / Dark Folk), et ce jusqu’au changement de millénaire. Ce dernier voit ULVER prendre un virage à angle droit, pour finir sa course dans le décor d’une musique avant-gardiste, électronique, aux ambiances atmosphériques et expérimentales. Ne reste à ce jour, du groupe originel, que le chanteur, Kristoffer RYGG alias GARM.
Wars Of The Roses n’est donc pas facile d’accès ! Enigmatique (Norwegian Gothic), étrange pour le moins (England), minimaliste, expérimentale voire introspective (Island), parfois jazzy, planante, le tout accommodé de bruitages de machines et claviers indéfinissables (du moins pour moi !), la musique de ULVER s’adresse alors à un certain public averti… dont je ne fais vraisemblablement pas partie ! Et je décroche littéralement lorsque Stone Angels, ultime sacrifice, déroule ses 15 minutes, où un membre du groupe récite une nouvelle de Keith WALDROP sur fond sonore monotone et répétitif. Toutefois, February MMX et September IV ont retenu mon attention : voilà 2 compositions où je retrouve une Pop progressive plus ou moins Rock, certes quelque peu mélancolique, mais suffisamment accrocheuse dans cet océan artistique élitiste. Titres qui voient les groupes de Steven WILSON, PORCUPINE TREE et NO MAN, frapper discrètement à mon inconscient. La voix de la ravissante Siri STRANGER, chanteuse de Pop Soul R’N B, sur Providence est plutôt agréable, donnant sur la partie chantée un côté éthéré.
Bref, j’ose penser que les amateurs éclairés de ce style apprécieront ! Pour les autres, meutes vivantes s’alimentant de riffs ravageurs métalliques, la disette sera de mise.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SIMO
Let love show the way
MICROCLOCKS
Soon before sundown
THE BRIMSTONE DAYS
We are the brimstone days
MILS
We fight / we love
SHAKA PONK
Bad porn movie trax
Chroniques du même auteur
STEVE'N'SEAGULLS
Farm machine
MY HEROINE
Propaganda
LIS ER STILLE
The collibro
ARENA
The unquiet sky
K2
Black garden
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente