16 / 20
13/06/11
Call of the black winds
WOLFCHANT
 
Je suis WOLFCHANT depuis ses débuts et dès les premiers efforts, je me suis aperçu que ce groupe avait un truc spécial parmi ses concurrents adeptes du paganisme.

Les formations allemandes symbolisent cette vision de la musique Métal. Patiemment, les Germains ont travaillé leurs morceaux pensant à juste titre qu'il était impossible d'aller plus vite que la musique et cette stratégie louable a fini par payer. Deux ans après son dernier album, c'est désormais à Call Of The Black Winds de caracoler à vive allure sur les chemins poussiéreux du Pagan Métal à la façon d'une horde de barbares à la charge.

Loin de changer ses habitudes, WOLFCHANT enfonce un peu plus le clou avec une inspiration qui impose un certain respect. Son moteur : une inexpugnable envie de proposer une musique à la fois entraînante et robuste qui nous arrive en pleine poire. La scène doit être un terrain de jeu idéal pour retranscrire toute cette énergie. Il me tarde d'en faire l'expérience lors d'un possible passage en France, qui à la vue de ses performances, ne devrait tarder!
Phil "KOB"
Date de publication : lundi 13 juin 2011