10 / 20
29/06/11
Project elimi
TANGENT PLANE
 
C’est incroyable comme la composante progressive a envahi l’univers du Metal. En l’occurence, TANGENT PLANE est un groupe mis sur pied par le claviériste et compositeur Ralph KRIEGER, entouré pour l’occasion de comparses de nationalités variées. Après un premier album autoproduit en 2008, Among Grey Masks, TANGENT PLANE remet le couvert avec ce Project Elimi ambitieux. L’ambition est un excellent moteur mais le style pratiqué, revendiqué comme du Power Metal progressif, nécessite avant tout beaucoup de maîtrise et de talent.

Et là, force est de constater que le verrre est plutôt vide que plein. Sur le plan instrumental, toute la petite bande maîtrise fort convenablement son registre, sans se livrer à d’inutiles débordements de virtuosité, ni empiler les structures par trop complexes. Mais le bât blesse sur deux plans : la composition et le chant.
Concernant les compositions, il faut bien avouer qu’on a du mal à retenir telle ou telle, même si on se concentre sur les deux titres dont la durée tourne autour de 4 et 5 minutes (Do You Live et One With The Lies). Bien que présentes, les mélodies ne sont pas suffisamment mises en valeur, ou alors trop téléphonées (les sempiternelles références classiques de la très longue pièce – plus de 22 minutes – Project Elimi).

Quant à la prestation du chanteur Jan MICHAELIS, elle est trop souvent sujette à caution : justesse défaillante, lignes de chant parfois approximatives, manque de puissance, l’ensemble de la prestation plombe l’album de bout en bout.

Sincère dans sa démarche, TANGENT PLANE est hélas loin de pouvoir prétendre accéder aux premières loges.
Alain
Date de publication : mercredi 29 juin 2011