Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
PENTAGRAM - Last rites

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 45minute(s)

Site(s) Internet : 
PENTAGRAM MYSPACE 

Label(s) :
Metal Blade
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 15/07/11
Black funeral
Sept ans après la sortie de Show ‘em How, le chanteur Bobby LIEBLING ressuscite PENTAGRAM et livre un huitième album de premier rang. Hé oui, huit albums seulement depuis la formation du groupe en... 1972 !!! Plombé par les changements de formation et de labels (ainsi que par les frasques de son leader), PENTAGRAM est tout juste parvenu à établir un culte restreint mais fervent autour de son nom. Voilà donc Bobby LIEBLING de retour, épaulé par un complice ancien, le guitariste Victor GRIFFIN (également fondateur de PLACE OF SKULLS).

Appuyé dorénavant par le label Metal Blade, PENTAGRAM bénéficie d’une exposition inédite et a pu bénéficier de moyens lui permettant d’obtenir le plus gros son de toute sa carrière. Rien de trop luxueux, rien de clinquant, rien qui dénature le Doom Metal classique de PENTAGRAM. Pour les habitués de ce Doom underground, le premier titre Treat Me Right surprend tant il montre ses muscles avec une certaine brutalité. Heureusement, on revient vite en territoire connu : un Heavy Metal relativement simple dans ses structures mais épaissi, alourdi par des riffs âpres et par une section rythmique pesante, quoique non dénuée d’un savoir faire en matière de mobilité. Jamais les mélodies ne sont oubliées comme sur des compositions comme Windmills And Chimes (genre de ballade Heavy gorgée de feeling, avec un gros travail de Victor GRIFFIN sur son solo) ou encore American Dream où les arpèges délicats de l’introduction contrastent avec des riffs lourds et un tempo lent, pour une ambiance générale assez mélancolique.

Tous les fans de BLACK SABBATH, SAINT VITUS, THE OBSESSED doivent impérativement se procurer ce Last Rites de très haute tenue, grâce auquel on se prend à rêver d’un rythme de parution discographique enfin digne du talent de messieurs LIEBLING et GRIFFIN.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
INTERITUS DEI
In motion...
DANTESCO
Dantesco
UNIVERSE 217
Change
LACUNA COIL
Dark adrenaline
TOMMY STEWART'S DYERWULF
Tommy stewart's dyerwulf
Chroniques du même auteur
CRUACHAN
Blood for the blood god
WATCHTOWER
Control and resistance
WINTERHORDE
Maestro
CREMATORY
Black pearls
CHABTAN
Eleven
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente