15 / 20
16/07/11
In times of solitude
SOLITUDE AETURNUS
 
Hélas, In Times Of Solitude n’est pas le septième album studio d’un des meilleurs groupe de Doom Metal lyrique, j’ai nommé SOLITUDE AETURNUS. Ce copieux CD est en fait une édition officielle de la première démo (sur support cassette) parue en 1988, alors que le groupe s’appelait encore SOLITUDE. Outre les cinq titres figurant à l’origine sur la démo And Justice For All, on trouve quatre autres compositions : deux démos de 1988 également (Mirror Of Sorrow qui allait figurer sur le premier album du groupe), deux titres en répétition (dont Sojourner, également présent sur la démo) et un titre live, And Justice For All (son confus, tempo élevé, le moins bon témoignage de tout le lot).

Il est certain que In Times Of Solitude s’adresse aux fans acharnés du groupe et peut-être aussi aux irréductibles du Doom underground. Ces enregistrements montrent combien, dès le début, la démarche de SOLITUDE AETURNUS était sérieuse et par ailleurs fortement influencée par les premiers albums de CANDLEMASS. Certes, tout n’est pas parfait ; Rob LOWE n’avait notamment pas encore l’aisance vocale et la puissance évocatrice qu’il a depuis acquises mais on sentait déjà sa capacité à faire passer des émotions sombres sans passer par des artifices. Héritières du Heavy Metal classiques, les guitares de John PEREZ et Steve MOSELEY cisaillent des riffs sévères et prennent des soli construits, clairs, intéressants. Mis à part sur le titre live et les titres pris en répétition, le son est loin d’être infâme.

Reste maintenant à savoir si l’emploi du temps de CANDLEMASS au sein duquel évolue désormais le chanteur Rob LOWE permettra à cette formation trop méconnue d’enregistrer un jour un successeur au magnifique Alone qui date déjà de 2006.
Alain
Date de publication : samedi 16 juillet 2011