18 / 20
31/07/11
Invincible
HOLY MARTYR
 
On avait cru HOLY MARTYR tombé sur le champ de bataille. En effet, le second album du groupe, Helenic Warrior Spirit, datait déjà de 2008 (après Still At War en 2007). Heureusement, l’arrivée de ce Invicible nous rassure complètement quant à la santé de ces champions de War Epic Metal (étiquette revendiquée par le groupe même). Pour notre part, nous nous contenterons de souligner la parenté évidente entre HOLY MARTYR et le Heavy Metal classique pratiqué par IRON MAIDEN (notamment à l’époque de Killers), ou d’autres formations telles que OMEN, voire MANOWAR à ses débuts.

Abandonnant l’Antiquité, les Sardes consacrent leur album à la tradition guerrière japonaise, sans rien perdre de leur verve, de leur puissance et de leur goût pour les ambiances épiques. Soulignons d’entrée de jeu la qualité de la production et du mixage qui proposent un son global clair, très percutant, préservant les équilibres entre chaque instrument. Ne comptez pas sur HOLY MARTYR pour donner dans le son aigrelet typique de la NWOBHM !

L’atout majeur du groupe réside dans le jeu très complémentaire de ses deux guitaristes Eros MELIS et Ivano SPIGA : riffs très affutés, mélodies imparables jouées côte à côte, soli très bien construits et pensés, les bougres font de chaque composition un feu d’artifice ! La section rythmique ne se contente pas de marquer les temps mais impulse à chaque instant une dynamique salutaire : le batteur Daniele FERRU sait jouer très carré mais aussi très mobile (importance des toms et des cymbales), tandis que son collègue Nicola PIRRONI fait galoper sa basse. Pour sa part, le chanteur Alex MEREU n’est peut-être pas le plus grand technicien de la place mais il fait preuve d’une solitidité et d’une constance dans l’engagement qui rend son timbre éraillé et nasal tout à fait pertinent et efficace.

Plus important encore pour un groupe qui évolue dans un genre aussi balisé, les compositions sont très solides, pleines de fougue et de fureur, de breaks et de mélodies qui maintiennent l’attention de bout en bout. Un excellent album de Heavy Metal épique !
Alain
Date de publication : dimanche 31 juillet 2011