19 / 20
30/08/11
Save Us From Ourselves
MATTADOR
 
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou redécouvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré.
Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.) ...
Une chronique qui se veut 100% "passionnée" et "nostalgique" et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! ......
Bon voyage !


Une des particularités du groupe MATTADOR vient de son pays d'origine, PORTO RICO.
Cette île, située dans les grandes Antilles, baignée au nord par l'Océan Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes n'a jamais eu la réputation d'être un pourvoyeur de formations de Hard-Rock !
Et pourtant, en 1994, MATTADOR signe son premier album sur Osama Records, un album distribué au Japon et en Europe par Escape Music !
Escape Music a toujours eu du nez pour nous trouver et sortir des artistes et des albums de qualités.
Nous sommes en 2011, et une fois encore, à l'écoute de cet opus, je me dis que le mot de chef d'oeuvre n'est pas usurpé !
Ces 5 musiciens ont trouvé une alchimie parfaite entre leurs instruments et leurs compositions.
Le chanteur possède un timbre de voix extraordinaire et met une émotion incroyable dans son chant !
Il me fait penser parfois au chanteur de TESLA, Jeff KEITH, notamment sur I Don't Know Why.
Les claviers explorent différentes sonorités, du piano à l'orgue Hammond en passant par de la symphonie, tout cela de façon subtile et dosée et en laissant une large place aux guitares, au demeurant assez techniques et inspirés.
La rythmique est au top, bref, ça joue !!!
Et comme la production signée du groupe, tout comme les compositions ne prennent pas une ride, cet unique album de MATTADOR mérite toute sa place dans une cdthèque d'amoureux(ses) d'un Hard-Rock racé, assez technique et toujours mélodique !
Une autre particularité de ce groupe fut sa capacité à écrire des ballades passionnantes (If You're Gone, Tired, Save Us From Ourselves).
Autre qualité du groupe, la rédaction de textes humanistes, philosophiques, écologistes et contemporains.
Un album que je peux recommander aux fans de EXTREME, DEEP PURPLE ou encore TESLA, voire MR BIG.
MATTADOR, sous cette formation livre donc cet ultime album et un retour en 2006 du groupe avec un autre line-up est resté lettre morte.
Ce MATTADOR n'a fait qu'un passage dans l'arène et il a marqué les esprits !
Il y a des plaisirs qui durent...

MATTADOR :

Tony COLLAZO : chant, choeurs
Léo ALVAREZ : claviers, guitares, choeurs
Carlos BENITEZ : batterie, percussions, choeurs
Ruly KUAN : basse, choeurs
Migualangel RODRIGUEZ : guitares, violons, choeurs

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de Coeur" en utilisant le moteur de recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques" au niveau du menu). Rechercher les mots: Oldies but goldies.
Rémifm
Date de publication : mardi 30 août 2011