Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
IN SOLITUDE - The world. the flesh. the devil

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Acheté
8titre(s) - 57minute(s)

Site(s) Internet : 
IN SOLITUDE MYSPACE 

Label(s) :
Metal Blade
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 18/09/11
Héritier présomptif ?
MERCYFUL FATE étant aux abonnés absents et KING DIAMOND en pause en attendant un regain de forme de son chanteur, il est quasiment inévitable que des formations s’emparent de l’héritage, à savoir ce Heavy Metal aux riffs efficaces (école JUDAS PRIEST), ces structures relativement complexes, des soli brillants, une imagerie et des thèmes liés à l’occultisme, et enfin, un chant alternant brutalement les registres aigus et médium.

Précisons d’entrée de jeu que les Suédois IN SOLITUDE ne représentent pas une copie conforme de MERCYFUL FATE. Cela dit, les éléments de comparaison sont objectivement très – trop – nombreux pour qu’on accorde à IN SOLITUDE le bénéfice du doute. Il faut donc aborder ce second album (après In Solitude en 2008) en connaissance de cause et oublier le manque intrinsèque d’identité propre. Le chanteur Pelle AHMAN ne monte pas dans les aigus comme son prestigieux aîné (ou alors il faut se référer au style de King Diamond sur le premier maxi de MERCYFUL FATE) mais ses compères musiciens assurent à la perfection. En dépit d’un son volontairement vintage, les riffs sont acérés, pertinents et les soli s’avèrent brillants. Les ambiances sombres, gothiques sont convenablement travaillées, notamment par des arrangements mélodiques qui enluminent la noirceur de cet album.

On ne s’ennuie pas et les plus jeunes d’entre nous peuvent même trouver tout cela très frais ; seuls les vieux grognards effectueront des comparaisons qui amoindriront un tantinet le plaisir. Cela dit, afin de ne pas passer pour un groupe exotique ayant son quart d’heure de notoriété, IN SOLITUDE devra impérativement travailler la personnalité de son style et même écrire des compositions plus marquantes. Que ma sévérité apparente ne vous trompe pas : il s’agit d’un sincère encouragement à porter plus haut la bannière d’un Heavy Metal baroque et exigeant. Le poids sur les épaules de héritiers est forcément lourd. Quand on veut s’emparer d’une couronne, il faut du courage, du talent et de la ténacité.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MYTHRA
Still burning
PARAGON
Hell beyond hell
HAZY HAMLET
Forging metal
METAL CHURCH
From the vault
FROZEN TEARS
Slaves
Chroniques du même auteur
ARS ONIRICA
I: cold
SILVER DEVIL
Paralyzed
BEAT CITY TUBEWORKS
Top rock
DESTROY SHE SAID
Down to dirty
SWAN VALLEY HEIGHTS
The heavy seed
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente