Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
URIAH HEEP - Live in armenia

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
15titre(s) - 71minute(s)

Site(s) Internet : 
URIAH HEEP WEBSITE
URIAH HEEP FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 30/09/11
Les vétérans en force
Depuis la sortie en 2008 d’un des meilleurs albums du groupe, l’incroyable Wake The Sleeper, les vétérans de URIAH HEEP connaissent un regain d’inspiration et de succès, enchaînant albums et tournées. D’ailleurs, sur scène, le groupe donne le meilleur de lui-même, conjuguant une maîtrise instrumentale et vocale hors pair et un enthousiasme communicatif. Le groupe souhaite visiblement témoigner de cette verve scénique puisque les albums live se succèdent, qu’ils paraissent sous l’étiquette official bootlegs (dont l’excellent Live At Sweden Rock ou le plus dispensable Live In Budapest 2010).

C’est au tour d’une prestation en Arménie de faire l’objet d’un double CD et d’un DVD. Petite bizarrerie à l’écoute des fichiers promotionnels envoyés par le label Frontiers records : on entend le chanteur Bernie SHAW remercier occasionnellement en français et en japonais. Erreur ou humour ? Ne pouvant expliquer cette étrangeté, nous nous contenterons de parler musique. Et là, c’est du tout bon, les amis. La liste des morceaux retenus fait la part belle aux compositions récentes tirées de Wake The Sleeper (le dernier album studio en date, Into The Wild, n’était pas encore sorti au moment du concert). C’est ainsi que le frénétique Wake The Sleeper fracasse tout d’entrée de jeu, propulsé par le jeu très costaud du batteur Russell GILBROOK. Suivront les mélodies imparables de Angels Walk With You, Tears Of The World ou Overload.

Bien entendu, un concert de URIAH HEEP ne serait pas complet sans quelques uns des classiques que ce groupe majeur a pondu au cours de ses plus de quarante ans de carrière. La sélection a été drastique mais ont été retenus une longue et majestueuse version de July Morning, suivi de près par un Easy Livin’ échevelé (le chanteur Bernie SHAW trébuche sur quelques paroles, preuve que ce live n’a pas été retouché) ; également un Sunrise impérial, avec des choeurs imposants, l’acoustique Lady In Black repris en choeur par la foule, le swinguant Stealin’, l’épique Gypsy, le torride Look At Yourself. On a même droit à une rareté, à savoir Sympathy tiré de l’album Firefly (1977).

Pour le fan, ce live est un pur plaisir et ceux qui voudraient découvrir le groupe dans son versant live feront une excellente acquisition.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GLITTER WIZARD
Hollow earth tour
TOYZ
Carte blanche
THE NIGHTS
The nights
CADILLAC CORRIDA
Enter the arena
BLACK STONE CHERRY
Magic mountain
Chroniques du même auteur
NAKED STAR
Bloodmoon prophecy
BATTLE BEAST
Battle beast
POWERLORD
The awakening
DAUTHA
Brethren of the black soil
DEEP MACHINE
Rise of the machine
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente