15 / 20
17/10/11
Prince of paupers
GRAND ILLUSION
 
GRAND ILLUSION, GRAND DESIGN, pas facile d’éviter la confusion entre ces deux groupes suédois qui sortent tous les deux un nouvel album au mois d’octobre, qui plus est sur le même label AOR Heaven… Dans des styles assez proches, je pense aussi à GRAND PRIX, GRAND LUX…Faut suivre donc !
GRAND ILLUSION commence sa carrière en 1986 sous le nom de PROMOTION avec deux albums en 1997 et 1998. Le groupe décide de changer de patronyme en 2001 et enregistre cinq albums entre 2001 et 2010, les deux derniers Brand New World en 2010 et Odirnary Just Won’t Do en 2004 étant pour moi les plus aboutis.
Prince Of Paupers démarre très fort avec les deux très bons titres Gates Of Fire et Better Believe It qui contiennent tous les éléments typiques de l’AOR scandinave : claviers classieux épaulant des lignes de guitares efficaces, quelques soli bien placés, une section rythmique solide menée par une basse (un peu trop) puissante, refrains accrocheurs, production claire de grande qualité assurée par l’un de ses membres : Anders RYDHOLM.
Dans les points négatifs, j’ai envie de signaler une voix, certes juste et agréable mais pas franchement exceptionnelle, un poil irritante sur les parties les plus hard où le chanteur semble peiner à forcer. J’ajoute une relative baisse de régime dans la qualité des compositions à partir du milieu de l’album, une petite monotonie semblant s’installer tranquillement avant le réveil provoqué par l’énergique On And On.
En tant qu’amateur de melodic rock, j’ai certainement la critique facile et pointilleuse car malgré tout, GRAND ILLUSION a produit un ensemble plus que correct. L’apparition de pointures de l’AOR comme Steve LUKATHER (TOTO), Jay GRAYDON (AIRPLAY), Tim PIERCE (RICK SPRINGFIELD), Gregg BISSONETTE (DAVID LEE ROTH) prouve bien que nous n’avons pas affaire ici à des débutants : ce trio possède un nom reconnu et apprécié.
Efficace, bien interprété mais pas vraiment transcendant, Prince Of Paupers conviendra aux amateurs du genre sans aucun doute même si j’estime qu’il y a certainement beaucoup mieux dans ce créneau musical en ce deuxième semestre 2011.
NOCTUS
Date de publication : lundi 17 octobre 2011