Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
D.A.D - Dic.nii.lan.daft.erd.ark

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2011
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
D-A-D WEBSITE
D.A.D MYSPACE 

Label(s) :
Mermaid Records
Cargo Records
 (17/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 27/12/11
D-a-d, c'est mon dada...
Onzième album studio pour les danois de D-A-D et force est de constater que l'énergie est toujours au rendez-vous !
Depuis 1985 et son premier EP, D-A-D a aussi fait parler de lui car son nom d'origine était DYSNEYLAND AFTER DARK.
Mais Mickey a gueulé plus fort et le groupe s'est transformé en D.A.D puis en D-A-D aujourd'hui...
Dic.Nii.Lan.Daft.Erd.Ark, est un joli clin d'oeil à cette ténébreuse affaire, comme dirait le très honoré BALZAC, qui malheureusement pour lui n'a pas connu cette musique !
Bref, j'avoue avoir un peu perdu le fil de la carrière de D-A-D mais y reviens avec bonheur par cet album.
Je reste un fan inconditionnel de No Fuel Left For The Pillgrim qui va au delà de mon engagement pour la nature...
Cet opus de 1989 est un condensé de Hard-Rock sincère avec de bons riffs et un chanteur vraiment inspiré au timbre de voix juste ce qu'il faut d'éraillé !
D'ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi ce groupe arrive du Danemark et pas d'Australie tant sa musique respire le kangourou, la bière, les bouges et le désert...
Riskin' It All de 1991 et Helpyourselfish de 1995 sont également excellents !
Voilà ce que j'ai aimé de cette formation et je rajoute avec beaucoup de plaisir ce nouvel opus.
Je constate que le quatuor a connu un changement de batteur en 1999 et que Laust SONNE a rejoint les frères BINZER (Jesper au chant et Jacob à la guitare) et Stig PEDERSEN à la basse.
Cet album ne révolutionne pas la planète Hard-Rock, mais sa sincérité est un atout majeur !
Dic.Nii.Lan.Daft.Erd.Ark oscille entre du sévèrement "burné" (A New Age Moving In, Drag Me To The Club etc.) à la douceur de ballades réussies (We All Fall Down, Your Lips Are Sealed).
Le timbre de voix me rappelle Steven TYLER notamment sur les ballades.
Pour le reste, des riffs bien sentis, de l'énergie, du feeling, quelques solos bien efficaces, du rythme à taper du pied et secouer les cervicales (même sur les mid-tempo comme The Place Of The Heart) et un Hard-Rock limite "stoner" parfois (The End) mais au sens large qui pourrait séduire la frange des fans entre autre d'AEROSMITH à ACDC.
En tout cas un excellent groupe et album avec des lignes de chant inspirés et mélodiques.
Du bel ouvrage quoi !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
luxapan Le mercredi 18 janvier 2017

Ville : Quelmes
Ce groupe a toujours sorti de bons voirs trés bons albums. Certains plus heavy, d'autres plus pop mais toujours inspirés.
Commentaire de Rémifm : Rien à rajouter si ce n'est merci pour ton commentaire luxapan !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MAXXWELL
Tabula rasa
MOONSTONE PROJECT
Rebel on the run
LED ZEPPELIN
4
MOTORHEAD
Another perfect day
CAPTAIN CRIMSON
Dancing madly backwards
Chroniques du même auteur
JOE SATRIANI
Black swans and wormhole wizards
WILD ROSE
4
HOUSE OF LORDS
Come to my kingdom
BLACKMORE'S NIGHT
All our yesterdays
HAMMERFALL
Built to last
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente