17 / 20
22/01/12
Obtenebrate
ENTHRAL
 
Originaire de Sunndalsora, localité proche d’Oslo, ENTHRAL pratique une spécialité nordique, le Black Metal. La carrière du groupe, fondé en 1995 par le chanteur / batteur Kjetil HEKTOEN et le guitariste Gunnhild BRATSET, est émaillée de signatures sur différents labels. Après un premier enregistrement intitulé Demo 1996, les Norvégiens réalisent les deux albums contractuellement dus à Hot Records, Prophecies Of The Dying (1997) et The Mirror’s Opposite Ends (1998). Ensuite hébergés par la structure néerlandaise Dutch Records, ils livrent Subterraneal Movement en 2003. Près d’une décennie s’écoule alors avant l’apparition du successeur de ce disque acclamé par la critique, ENTHRAL faisant patienter ses fans avec l’EP Spiteful Dirges (2010). Près de vingt ans après les débuts du trio, réunissant HEKTOEN, BRATSET et, depuis 2004, le bassiste Kai ASVIK, Duplicate Records publie son quatrième opus, Obtenebrate.

Le profil MySpace de la formation décrit sa musique comme « Your Hell on Earth », une formule qui semble augurer précisément du contenu d’Obtenebrate. Le disque se présente en effet sous une pochette lugubre à souhait, représentant, sur fond noir, un squelette qui paraît reposer dans un cercueil. Il comporte de plus un tracklisting consternant, parsemé de références macabres, Sepulchre et Within The Tomb pour ne citer qu’elles. Ces intuitions ne tardent pas à se confirmer : l’album propose un univers dépourvu de tout espoir. A l’image de l’ouverture, le morceau-titre Obtenebrate, une chape de plomb pèse sur la musique d’ENTHRAL.

Cette atmosphère pour le moins accablante résulte en grande partie du jeu de Kjetil HEKTOEN. Son omniprésente batterie, offrant des déluges de double pédale, plante le décor. Elle accompagne un chant fort approprié, véritablement apocalyptique. La pièce de résistance The Gospel Of Woe résume, en quelque douze minutes, ces caractéristiques.

Un si réjouissant tableau paraît exclure tout élément mélodique : pourtant, les brillantes interventions du guitariste Gunnhild BRATSET parviennent régulièrement à émerger. Elles jouent par exemple un rôle notable sur Fields Of Death. Quant aux phrases dissonantes ornant Pallbearer, on peut parier qu’elles ne tarderont pas à hanter nombre d’auditeurs.

Avec Obtenebrate, ENTHRAL délivre contre toute attente un quatrième album très accessible, eu égard au courant dans lequel il s’inscrit. On ne niera pas qu’un certain temps peut s’avérer nécessaire pour s’acclimater à un chant si particulier. Une fois ce style apprivoisé, le LP du combo Black devrait vous fasciner.
Chouman
Date de publication : dimanche 22 janvier 2012