13 / 20
26/04/12
From tragedy
SOUTHERN CROSS
 
SOUTHERN CROSS est un groupe québécois formé en 2001 par David LIZOTTE (guitare et chant) et Jean-François BOURDEAULT (guitare, basse et choeurs). Inconnu au bataillon pour ma part, From Tragedy constitue leur 3ième album.
Le groupe se classe dans la catégorie du métal progressif, et c'est à mon sens, ce qui constitue un petit problème. En effet, à l'écoute des différentes compositions, si je décèle facilement les tendances progressives, je suis nettement moins frappé par le côté métallique mis en avant par nos protagonistes. La qualité technique des compositions, des musiciens, des mélodies, est au rendez-vous ; je dirais même qu’elle surclasse souvent celle de groupes à plus forte notoriété. C'est quand le groupe essaie de muscler certains passages, soit par les guitares soit par les chants, qu'une impression de platitude gagne mes oreilles. J'aurais aimé un déploiement de puissance plus franc (plus de saturation dans les guitares) qui aurait pu donner un souffle épique à certains morceaux et faire chavirer mes sens. Car le groupe joue de cette opposition entre les parties douces et les envolées métalliques, et ce, pratiquement sur chaque morceau.
Le premier d’entre eux donne le ton, Tightrope, dont la durée (10mn18) n’est jamais pesante du fait d’une variété et d’une richesse des mélodies.
Dans le registre des chansons longues, la dernière de l’album, Poetry (10mn30), officie de la même manière.
Entre les deux, vous trouverez l’excellent Carousel qui constitue pour ma part, le meilleur titre, et apparemment mis en avant comme tel par le groupe.
Violento, la chanson bonus, est largement dispensable.
Entendons nous bien, les compositions sont excellentes, c’est juste le positionnement du groupe qui me dérange. S’il m’avait été présenté comme un groupe de rock progressif, j’aurai immédiatement adhéré et attribué un 16/20. Les adeptes de guitares moins saturées, comme celles entendues dans les années 70 ou 80, y trouveront largement leur compte, les autres un peu moins.
Manu
Date de publication : jeudi 26 avril 2012