16 / 20
17/05/12
Balance
HARTMANN
 
Rappel : Oliver HARTMANN commence sa carrière avec la formation allemande de Heavy Metal AT VANCE avec laquelle il enregistre les quatre premiers albums en tant que chanteur. Sa voix est incontestablement l’un des points forts de ce groupe et contribue largement à lui forger une réputation respectable. Lassé du rythme des tournées et surtout du genre musical, il quitte le groupe en 2002. Depuis AT VANCE, autour de son guitariste Olaf LENK, végète un peu dans la deuxième (voire troisième) catégorie…

En réalité Oliver a toujours voulu chanter dans son style de prédilection, le Melodic Rock. Ainsi, en 2005, il sort un premier et excellent album solo Out In The Cold qui suscite une très bonne réaction du public et des médias, un peu surpris par la qualité indéniable de ce disque. J’ai eu l’occasion de voir HARTMANN en concert au festival United Forces Of Rock à Ludwigsburg, Allemagne, en 2005 (en première partie de BLANC FACES, CASANOVA, JADED HEART, LEGS DIAMOND, SEVENTH KEY, WETTON / DOWNES, PRIDE OF LIONS : quelle affiche et puis pouvoir interviewer Jim PETERIK, Thanks to Birgitt!) et j’avais beaucoup aimé sa décontraction au poste de guitare chant au service d’un rock mélodique très charmeur.

Home en 2006 s’inscrit dans la même lignée et permet à HARTMANN d’assurer les premières parties de TOTO et HOUSE OF LORDS. Oliver intervient aussi dans des opéras Metal d’AVANTASIA. Son troisième album 3 fait son apparition en 2009 (pas écouté).

Balance ne vas pas vous décevoir, le mid tempo All My Life en ouverture frappe très fort : des bonnes guitares rugissantes, un chanteur très impliqué arrivant à transmettre ce quelque chose qu’on peut nommer feeling ou émotion. HARTMANN va à l’essentiel comme sur le sublime You Are The One et ses parties de guitares bien placées, subtiles et agréables, mon morceau préféré. Très peu de claviers, juste le nécessaire pour enrichir Fool For You dont le refrain accrocheur casse tout, encore un titre très réussi. La ballade After The Love Is Gone passe très bien mais c’est sur les morceaux bien rock comme Save Me que HARTMANN s’avère le plus inspiré. Un petit plaisir pour la fin avec la reprise du célèbre Shout de TEARS FOR FEARS. Certes, ce classique a été repris une multitude de fois mais j’adore vraiment ce titre et sa relecture AOR proposée ici reste bien sympathique…

Ne soyez pas influencés par l’aspect sombre et symbolique de la pochette, ce n’est pas la dernière oeuvre de SAMAEL mais encore un bon disque de melodic rock signé HARTMANN !
NOCTUS
Date de publication : jeudi 17 mai 2012