14 / 20
31/07/12
Rock'n' roll revival
LOVERBOY
 
Pour tous les fans de Melodic Rock, Hard-FM, Rock-FM, les années 80 furent vraiment exceptionnelles !
C'était l'époque des disques 33 ou 45 tours et d'une industrie du disque en plein essor...
Nous connaissons la suite, l'arnaque du cd (en terme de prix) et l'arrivée du numérique qui a changé la donne...
LOVERBOY, groupe canadien formé en 1980 par son excellent chanteur Mike RENO et le tout aussi doué guitariste Paul DEAN va connaître rapidement un succès considérable !
En 2012, les ventes d'albums du groupe s'élèvent à plus de 10 millions.
LOVERBOY va enchaîner les albums et les hits de 1980 à 1987 avec Loverboy, 1980, Get Lucky, 1981, Keep It Up, 1983, Lovin' Every Minute Of It, 1985 et Wildside en 1987.
Le groupe fera ensuite une pause de 10 ans avant de sortir 2 sympathiques nouveaux albums, séparés de 10 années également, VI en 1997 et Just Getting Started en 2007.
Le groupe poursuit ses tournées et il existe une trace de ses concerts sur le Live Loud And Loose de 2001, album hommage au bassiste Scott SMITH décédé un an plus tôt.
Vous pouvez aussi trouver 3 compilations des succès du groupe, Wild Ones de 1989, Classics de 1994 et Greatest Hits de 2009.
Nous allons pouvoir rajouter ce Rock'n'Roll Revival puisqu'il s'agit bien d'une compilation et non pas d'un nouvel album !
Mais une compilation un peu spéciale, ce qui en fait tout son charme.
Je m'explique : LOVERBOY est retourné en studio pour ré-enregistrer 9 de ses plus grands succès et en a profité pour écrire et enregistrer 3 nouvelles compositions.
Je commence par ces 3 inédits qui, il faut bien le reconnaître ne feront pas partis pour moi de ce que LOVERBOY a fait de mieux dans sa carrière.
Même si Heartbreaker présente le côté inspiré du groupe.
Voilà qui me laisse penser qu'un nouvel album de l'acabit des 3 nouvelles compositions aurait pu être bien moyen !
La faute peut-être aussi à une production un peu étrange, qui manque d'un soupçon de dynamique et un son de batterie proche d'une casserole !
Sur Rock'n'Roll Revival, c'est limite insupportable, les cymbales agressent littéralement mon oreille !
Quant je lis que Bob ROCK est au commande, je m'interroge !
A moins que ce "moins bien" dans la production ne vienne du studio Warehouse, le studio de Bryan ADAMS dans lequel ce dernier a raté quelques unes de ses dernières productions.
Bref, le son n'est pas non plus égal tout au long des 12 titres...
La batterie s'arrange dès le deuxième titre mais le son est vraiment excellent sur les plages 4 et 5 avant d'osciller entre le mat et le lumineux jusqu'à la fin !
Vraiment étrange !
A moins que ce ne soit mes mp3...
En tout cas, passé ces 3 nouveautés dont 2 franchement dispensables, LOVERBOY revisite ses hits et pour ma part, c'est une réussite totale !
A la base, ces compositions Hard-Rock, Hard-FM, voire Rock-FM sont toutes des must du style.
Mais LOVERBOY les a magnifié en retravaillant en priorité les guitares et quelques arrangements de-ci de-là, quelques passages claviers, basses etc. (et une sacrée surprise à la fin du cd...)
Oui, une réussite totale et cela devient même jouissif par moment tant le groupe a paru joyeux et inspiré de réenregistrer ces hits qui firent son succès !
Vous retrouverez donc 3 titres du Loverboy de 1980, Turn Me Loose (superbe travail des guitares !!!), The Kid Is Hot Tonight et Always On My Mind, 3 titres de Get Lucky de 1981 : Working For The Week-end, When It's Over et Lucky Ones, 2 titres de Keep It Up, Hot Girls In Love et Queen Of The Broken Heart et Lovin' Every Minute Of It de l'album du même nom de 1985.
Superbe menu, ceux qui connaissent les originaux savent de quel bonheur je parle !
Dommage que la production ne soit pas à la hauteur des plages 4 et 5 !
Mais cela n'est pas non plus rédhibitoire !
Alors une notation difficile s'impose : un 12/20 pour les deux premiers inédits (Rock'n'Roll Revival et No Tomorrow, 14 pour le troisième (Heartbreaker) et un bon 19/20 pour les réinterprétations des hits du groupe. Je rajoute un 13/20 pour la production !
Voilà, vous pouvez refaire le calcul, 14,5/20 !

LOVERBOY 2012 :

Mike RENO : Chant et toujours en "magnifique" voix !
Paul DEAN : Guitares
Doug JOHNSON : Claviers
Matt FRENETTE : Batterie
Ken SINNAEVE : Basse
Rémifm
Date de publication : mardi 31 juillet 2012