19 / 20
24/09/12
First in a field of one
ALAN REED
 
Alan REED est un chanteur écossais originaire de Glasgow. Il a été durant 25 ans la voix de PALLAS, un des "Big 5" du Néo-Progressif Britannique. Après son départ en 2010 et l'EP Dancing With Ghosts, voici son premier album solo First In A Field Of One, disponible uniquement en vente directe soit sur le MerchDesk (voir lien ci-dessus) soit lors des concerts de sa tournée.

L'album débute par Begin Again, une ballade celtique au rythme endiablé avec un refrain qui reste gravé en mémoire dès la première écoute. Imaginons que le titre soit joué avec une guitare électrique à la place de l'acoustique. La voix unique d'Alan REED est toujours aussi émotionnelle. Le jeu de batterie de Scott HIGHAM (PENDRAGON) et les claviers accentuent l'ambiance très écossaise de Begin Again.

Ensuite arrive Kingdom Of The Blind, en écoute libre sur le BandCamp d'Alan REED (voir lien ci-dessus) et dont le clip est sur Youtube. Avec un chant volontairement intimiste, ce titre est un grand morceau de Néo-Prog. Le jeu subtil des guitares électriques, à mi-chemin entre David GILMOUR (PINK FLOYD) et Gary MOORE et les soli de claviers rappelant la grande époque de GENESIS apportent un côté aérien et magique à Kingdom Of The Blind. Cette chanson ravira aussi bien les amateurs de PALLAS que les néophytes.

Le troisième titre, Never Too Late est superbe. Commençant comme une ballade acoustique, nous passons par une atmosphère musicale rappelant brièvement LED ZEPPELIN puis un solo très PINK FLOYD de guitare électrique. Un grand moment de bonheur.

The Bottom Of The Bottle, est une chanson acoustique agrémentée de synthétiseurs sonnant comme un quatuor à cordes avec un chant très émotionnel.

Dépassant allégrement les 7 minutes, Darkness Has Spoken nous transporte dans un grand moment de Rock Progressif, alternant les passages acoustiques symphoniques et électriques. L'influence de YES se ressent au niveau des claviers. Le court solo de guitare électrique rappelant un tir de mitraillette au milieu du morceau est assez original ! Ce titre aurait bien eu sa place sur un album de PALLAS tant sa construction est parfaite, mais Alan REED nous prouve ici qu'il sait aussi bien faire sans eux.

Le titre suivant, The Real Me possède un tempo lent, mêlant le Rock symphonique avec des soli aériens. La guitare électrique est subtilement intégrée au morceau et donne de la profondeur aux claviers. La voix d'Alan REED apporte un côté sombre à ce morceau.

Teardrops In The Rain, avec sa rythmique de fausse Bossa Nova est également une ballade intimiste. C'est la chanson la plus courte de l'album avec un peu plus de 3 minutes.

L'album se conclut avec The Usual Suspects, une chanson commençant comme un titre de Jazz. Mais comme nous sommes dans le monde du Rock Progressif, les changements d'atmosphère et d'ambiance s'alternent. J'ai personnellement trouvé ce titre assez surprenant.

En mêlant plusieurs styles musicaux aux différents titres de First In A Field Of One, Alan REED ne reste pas cantonné au style de son ancien groupe. J'ai vraiment adoré ce premier album solo, c'est un excellent disque pour commencer la fin de l'année.

Track list:
1: Begin Again
2: Kingdom of the Blind
3: Never Too Late
4: The Bottom of the Bottle
5: Darkness has Spoken
6: The Real Me
7: Teardrops in the Rain
8: The Usual Suspects
Web-Maestro
Date de publication : lundi 24 septembre 2012