15 / 20
13/10/12
On a monday to early to tell
THE BRIMSTONE DAYS
 
De nombreux groupes scandinaves affichent sans complexe leur amour du Rock et du Hard Rock de la fin des années 60 et des années 70. THE BRIMSTONE DAYS rejoint la cohorte avec un album réjouissant et rafraichissant, à défaut de rien inventer ni d’apporter de neuf. Le groupe pratique avec brio et fougue un Rock nerveux et groovy, à l’énergie communicative, gavé de mélodies imparables.

THE BRIMSTONE DAYS ne se contente pas de réciter l’alphabet fondateur du Hard Rock selon les trop prévisibles LED ZEPPELIN ou DEEP PURPLE ; le groupe a choisi une approche plus bluesy mais aussi plus funk et soul qui rappelle souvent la formule de groupes comme HUMBLE PIE ou JAMES GANG (groupe du guitariste Joe WALSH, futur EAGLES, dont il faut impérativement écouter le Live In Concert). Les compositions ont tendance à déménager les meubles sans pour autant avoir recours à une musculature démonstrative. La section rythmique impulse le dynamisme nécessaire, laissant le chant libre aux guitares pour griffer et cajoler. Le chant gouailleur et chaleureux parcourt le tout avec un bel aplomb.

Le répertoire proposé est littéralement taillé pour la scène, domaine de prédilection du groupe. Lequel a d’ailleurs bien su restituer un revigorant feeling live. Pas prétentieux mais diablement chaleureux.
Alain
Date de publication : samedi 13 octobre 2012