16 / 20
19/02/13
Privati honoris causa
CEPHEE LYRA
 
Après un premier EP 5 titres en 2009, Dawn Of Revelation et un album en 2011, A Sinner's Loneliness (tous deux chroniqués sur le site), les 4 musiciens de CEPHEE LYRA, Maud HENT (chant), Sylvain CLAUX (guitares, des cheveux en moins !), Hector LUGAZ (batterie) et Aurélien VISSIO (basse) nous font partager leur nouvel EP 4 titres, Privati Honoris Causa.

Not A Second More (7.31) ouvre cet EP avec puissance et rapidité. CEPHEE LYRA semble avoir durci le ton de ses compositions, dans un registre plutôt ancré "Power" Metal / Heavy Metal, dans la lignée d'un titre comme Dusks Of Pride ou Lost In A Controversial Mind, issus de leur album. Délaissant quelque peu les rivages d'un Metal Progressif, les claviers se font discrets, le chant est moins lyrique, privilégiant une certaine vigueur. La rythmique embrase le titre, rivalisant de chaleur avec des guitares énergiques, aux accents plutôt Heavy.
Shelter Of Time (5.54) suit le même chemin que ce premier titre, tracé avec dynamisme et vélocité.
First & Ever (7.28) est LA power ballade : long titre mélodique, pétri d'émotions avec son superbe final instrumental où les guitares s'envolent loin, avec le retour des claviers et ce chant lyrique si précieux. Comment ne pas penser alors à NIGHTWISH ?
A Matter Of Personal Worth, d'une longueur avoisinant les 11 minutes, est un déroulé harmonique de performance et de virilité (comme sur les 2 premiers titres), entrecoupé de passages calmes d'une beauté magistrale, magnifiée par le jeu de guitares tout bonnement excellent de Sylvain, l'un des points forts de cet EP. L'écriture de ce titre s'oriente vers un Metal Progressif mélodique de grande qualité, qui me tardait de retrouver !

Raffermis, techniques sans être démonstratifs, ces 4 nouveaux titres bénéficient d'une production qui reste juste correcte, sans être exceptionnelle (remarque identique à l'écoute de A Sinner's Loneliness). Après de nombreuses scènes ou le groupe excelle, CEPHEE LYRA mérite maintenant les avantages d'un "vrai" studio et le soutien d'un label pour promouvoir au mieux sa musique et toucher un public plus large (souhaits tout à fait personnels qui j'espère ne resteront point vains !).
Ben
Date de publication : mardi 19 février 2013