16 / 20
25/03/13
Erotic drive
SERMENTS
 
Après un EP et un 1er album typé Rock / Metal, Utopia (2009), certes académique mais solide et prometteur, SERMENTS nous dévoile Erotic Drive, composé de 11 nouveaux titres, interprétés par Vanessa (chant clair et scream, mais aussi créditée des guitares, des samples et de la basse !), Romain (guitares) et Etigo (batterie). Dario (basse) et Maxime (guitares) complètent le groupe, formé en 2005. De nouveau autoproduit de belle façon, la promotion de ce nouvel album a été confiée à Domino Média, agence commerciale spécialisée dans la musique.

Evoluant à nouveau dans un style Rock / Metal, SERMENTS a, me semble-t-il, approfondi les ambiances qui parcourent Erotic Drive. Moins sages, parfois lourdes, voire tendues comme sur Pocket Gun, Sick Shit et son tempo lent, ces ambiances creusent des reliefs assombrissant le versant Metal de la musique du groupe, où alternent des passages calmes et des plages rageuses et vindicatives (Prostitute). Samples , "bidouillages électro." et bruitages (Midnight Pool) renforcent cette sensation. Le chant de Vanessa, clair, scream ou lorsqu'il s'énerve comme sur 2PM ou Backpack amène un brin de folie qui faisait quelque peu défaut sur Utopia. Ces aspects musicaux ne sont pas alors sans rappeler DEFTONES, et d'une façon moins évidente la première époque de GARBAGE. Mais aussi ENOCHIAN THEORY (Evolution : Creatio Ex Nihilo et ... And all It Entails).
SERMENTS a de même insufflé un climat atmosphérique sur certaines de ses compositions, ERW ou X-Song par exemple. Je songe alors, par instantanés, à PORCUPINE TREE (Heavy Night, Meiga), voire les débuts de THE GATHERING. La superbe mélodie de Sweet Polar confère à ce titre un petit côté Pop Metal très rafraîchissant.

De la production à la promotion, de l'écriture à son interprétation, ce nouvel album (dont plusieurs écoutes m'ont été nécessaires pour en cerner le profil !) voit SERMENTS franchir une étape, "changer de catégorie" et aborder de façons très professionnelles son avenir, conditions nécessaires à qui veut "percer" et réussir.
Ben
Date de publication : lundi 25 mars 2013