Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
DYSLESIA - In veins, hearts, and minds…

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD promo - Année : 2008
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 46minute(s)

Label(s) :
Rupture
 (16/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 08/04/08
Le meilleur album, mais...

Six ans déjà ! Et oui, leur dernier album en date, c'était en 2002... Seul la sortie d'un DVD en 2004 nous rappelait que ce groupe de la région lyonnaise fut à ses débuts un des gros espoirs de la scène française. Le temps est passé, DYSLESIA ne fut qu'un bon groupe français et le temps est passé... jusqu'à In Veins, hearts, and Minds !
Une pochette simple, sobre et plutôt réussie montre un coté plus mature, plus posé et c'est plutôt rassurant comme visuel. Musicalement, cet album est pour moi le plus abouti et le plus réussi de la carrière du groupe même si le sentiment global vis-à-vis du groupe pour moi reste inchangé... Je m'explique :


DYSLESIA a toujours changé de style au fil des albums sans avoir une vraie identité musicale (Hard Heavy Progressif pour le premier, Speed Heavy Mélodique à la période Luca TURELLI, et plus Heavy Métal pour le troisième).
Ce nouvel album démontre une fois de plus que la qualité des musiciens n'est pas le problème, le problème résidant pour ma part dans une multitude de styles qui rend difficile le décryptage de l'album. C'est ainsi que vous trouverez comme influences, selon les morceaux, du RAGE (actuel), des rythmiques plus Heavy limite GRAVE DIGGER, du TAD MOROSE, du HELLOWEEN, du DREAM THEATER ou JUDAS PRIEST... On a vraiment l'impression d'écouter plusieurs titres composés à différents moments...
Les plus violents sont ceux qui collent le moins à l'esprit DYSLESIA car un groupe de Métal Progressif n'aura jamais les gênes d'un groupe de Heavy Métal.
Les titres qui sont de loin les plus réussis sont Earthquakes (mais c'est un titre qui aurait pu être sur le second album), Golden Path, Come to Me et Illusion (j'y rajouterai la balade qui termine le CD avec un très bon feeling).
Le chant de Thierry LEBOURG est bon lorsque les passages sont calmes, et devient vite moins bon lorsque les titres sont plus Heavy.


Conclusion, DYSLESIA nous offre son meilleur album en terme de compositions et de production, mais DYSLESIA reste DYSLESIA... Un groupe qui dispose d'un énorme potentiel mais à qui il manquera toujours (même si j'espère me tromper pour l'avenir !) le petit truc qui leur fera franchir le palier vers le « succès » et la reconnaissance internationale.

Style : Prog Mélodique Heavy Métal
Partie Artistique: 4/5
Intérêt pour les Fans de 80's Heavy Metal: 2,5/5
Interêt pour les Fans de Métal traditionnel en général: 4/5
RASKAL "The French Warrior" donne comme note : 15/20
RASKAL "L' « Objectif » donne comme note : 17/20

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
NEBULEYES
The universal being
STREAM OF PASSION
The flame within
AETERNA HYSTORIA
Legends of ausphaal
GEMINY
The king of gorm
SUNRUNNER
Heliodromus
Chroniques du même auteur
DANTESCO
Seven years of battle
BLOWBACK
All and even more
TEUTONIC
Born of hellfire
MIDNIGHT
Sadaka
LICK THE BLADE
Graveyard of empires
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente