15 / 20
22/06/13
Into the spiral
MAELSTORM
 
Avec ce premier EP 4 titres, MAELSTORM débute sa discographie de fort belle manière. Composé de trois instrumentistes français et du chanteur finlandais Taage LAIHO, ce groupe s'aventure sur un territoire hautement risqué du Metal progressif. Risqué parce que techniquement très exigeant, parce que le niveau technique ne suffit pas, parce que le genre est galvaudé et dominé par des figures tutélaires encore bien vivaces.

Le jeune guitariste et claviériste (compositeur de trois titres sur quatre, la quatrième revenant au bassiste Xavier CORRIENTES) Alexis de COMPREIGNAC relève le défi avec panache, n'hésitant pas à recruter un vocaliste plus âgé et expérimenté afin de gagner en compétence et en crédibilité. De ce point de vue, le pari est gagnant car Taage LAIHO possède un registre médium et une réelle capacité à suivre des lignes vocales mélodiques, convenablement modulées, avec une pointe de chaleur bienvenue.

La partie instrumentale révèle des tempéraments bien forgés et une maîtrise certaine dans tous les domaines, sans que la technicité ne fasse de l'ombre à l'efficacité des structures et des mélodies. Portés par une section rythmique sachant manier à tour de rôle la vélocité et l'efficacité pure, la guitare et les claviers s'entrecroisent harmonieusement, apportant fréquemment des influences classiques amenées avec à propos.

Les compositions en elles mêmes sont convaincantes et variées. Le premier titre Into The Spiral donne dans la franche cavalcade à la SYMPHONY X des débuts. Moins frénétique mais tout aussi grandiose, Kingdom Of Tears prend davantage le temps d'installer des ambiances. Rising Sun révèle un visage assez proche du Hard mélodique. Avec ses influences orientalisantes et son jeu de guitare rappelant Ritchie BLACKMORE au sein de RAINBOW, Desert Rose clôt ce EP de manière à la fois majestueuse et délicate ; une fois de plus, les arrangements sont travaillés avec un sens de la nuance qui force le respect.

Après la découverte de ces quatre titres très solides et convaincants, on ne peut qu'attendre de MAELSTORM qu'il poursuive sur la voie de l'excellence, en approfondissant encore davantage l'appropriation personnelle des codes très balisés du Prog Metal.
Alain
Date de publication : samedi 22 juin 2013