16 / 20
04/09/13
From the dark
NYMF
 
NYMF a déjà sorti en 2010 un album, Man's End, passé inaperçu chez nous. From The Dark offre une bonne occasion de se rattraper tant la formule concoctée semble efficace. Evacuons d'entrée de jeu tout risque de confusion dû à l'artwork très sombre retenu par le groupe : NYMF n'est pas un groupe de Death Metal, quand bien même son univers se situe indéniablement du côté obscur de la force, que ce soit sur le plan des ambiances que des textes.

NYMF fait partie des bataillons du Doom Metal, comme le démontrent les rythmiques épaisses, le tempo globalement lent (au mieux médium). Le contraste entre des riffs tendus et lourds d'une part, des solos admirablement mélodiques et progressifs n'est par exemple par sans rappeler ce que pratique à merveille CANDLEMASS. Cela dit, la particularité de NYMF se situe dans sa capacité à insuffler du groove dans cet univers austère. Plutôt que l'étiquette Stoner utilisée par la maison de disques, je préfère faire référence à BLACK SABBATH qui, dans les années 70, possédait pleinement cette aptitude. Par ailleurs, le timbre éraillé et croassant du chanteur Niklas SJÖBERG évoque forcément par instants celui du jeune Ozzy OSBOURNE. Pour clore le chapitre des influences ou similitudes, je dirais que NYMF se rapproche beaucoup de ce que TROUBLE a pu proposer de meilleur.

Pour être complet, ajoutons que NYMF propose de véritables compositions, très structurées et efficaces, pourvues de mélodies sauvages et d'accroches salvatrices. Enfin, la production de Berno PAULSSON (SPIRITUAL BEGGARS, THE HAUNTED, FIREBIRD, AMON AMARTH) est impeccable de puissance et de clarté. Un album absolument revigorant !
Alain
Date de publication : mercredi 4 septembre 2013