14 / 20
05/10/13
Never down
THE GENTLEMAN IS DEAD
 
THE GENTLEMAN IS DEAD nous vient de la Meuse et propose un Hard-Rock'n'Roll frais, enthousiaste et riche du passé !
Comment en effet, sur ce premier EP ne pas penser à feu JJ CALE dès l'entame du riff de guitare de On The Road Side...
Et oui, JJ CALE et son titre Cocaïne sont plus qu'une référence pour le coup !!!
Pass Through qui suit démarre comme une ballade qui m'a rappelé une des compositions d'un de mes anciens groupes...LINE OUT (Nobody Knows) !
Arpèges et guitare électrique tout en retenue et délicatesse finissent pas déboucher sur un démarrage bien Rock !
Et là, je trouve que nous sommes dans une petite erreur de jeunesse, la rupture des deux ambiances passent mal à mon oreille...
Nonobstant, le développement Rock de Pass Through nous montre 4 musiciens très inspirés et un titre plus personnel que le premier...
Une composition de 6 minutes 11 qui offrent un solo absolument dantesque, technique et mélodique qui rappelle les meilleurs guitaristes du Hard-Rock !!! Le pied !!!
S'ensuit Twenty Seven et sa rythmique venue tout droit des années 60 ! La guitare rythmique sonne d'ailleurs comme dans ces années...
Belle mélodie de chant, joli solo et un petit quelque chose qui rappelle le Punk de THE CLASH !
Il y a quelque chose d'irrévérencieux et d'un peu sleaze dans cette musique.
City Of Evil confirme cela de belle manière mais reste à mon avis le titre le plus faible de l'EP !
Le riff guitare de redémarrage après le pont de batterie me rappelle le hit Smell Like Teen Spirit de NIRVANA alors que le son du solo qui enchaîne sonne année 60'.
C'est un titre un peu fourre tout qui pourrait déboucher sur 3 titres différents.
Enfin, Club House vient conclure le EP en proposant un Punk Rock.
Il y a une fragilité, quelques erreurs de jeunesse dans ce Never Down mais un talent fou.
Et une qualité de mixage et production vraiment impressionnante qui pourrait donner quelques leçons à de grands studios voire producteurs !!!
Il reste à THE GENTLEMAN IS DEAD a trouvé son identité mais pour un groupe formé en 2011, force est de reconnaître la qualité du bagage technique et musicale de ses composantes !
Quelques "Th" de la langue anglaise méritent aussi d'être mieux prononcés.
Mais avec 3 bons chanteurs (de passages "grunts" à la voix claire) sur les 4 musiciens du groupe, une rythmique plus que sérieuse, deux guitaristes inspirés, THE GENTLEMAN IS DEAD a un bel avenir devant lui !
Et ses compositions sont plus que taillés pour mettre le feu à la scène !!!
Les soli ravageurs, notamment celui très Heavy-Metal de Club House, avec une rythmique du même acabit nous emmènent vers IRON MAIDEN dans un titre Punk Rock avec une voix venue de l'enfer qui traverse le temps.
Je pense que le côté progressif mérite d'être mieux appréhendé dans les changements de rythmes voire de style !
Mais cette fusion musicale est vraiment intéressante et agréable à écouter....
Bref, j'ai aimé !

Fat : Guitare lead
Double : Batterie
Zak : Basse
Gaël : Guitare rythmique
Rémifm
Date de publication : samedi 5 octobre 2013