Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CONEY HATCH - Four

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
CONEY HATCH WEBSITE

Label(s) :
Frontiers Records
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 30/10/13
Persévérance !
CONEY HATCH se forme à Toronto dans les années 80 avec comme membres originaux Carl DIXON (chant, guitares), Andy CURRAN (basse, chant), Dave KETCHUM (batterie) et Steve SHELSKI (guitares). 3 albums au compteur, des tournées en première partie des plus grands : JUDAS PRIEST, IRON MAIDEN, ACCEPT, TED NUGENT, CHEAP TRICK...

La reformation de CONEY HATCH découle d’un terrible accident de voiture où Carl DIXON est gravement blessé. Les encouragements soutenus de ses collègues lui redonnent la force de se rétablir et ainsi le groupe reprend finalement vie en 2010 avec un concert dans leur pays devant 7500 fans puis une participation remarquée au Firefest en 2011. Et les voilà de retour après trois décades d’absence pour proposer du nouveau matériel avec Four.

Les comparaisons avec les classiques Coney Hatch, Outa Hand et Friction sont évidentes, je retrouve ce Hard Rock mélodique typique de l’époque avec un son actuel. Les riffs de Blown Away en ouverture font penser à AC/DC. Les guitares wha wha ou slide font souvent leur effet tout comme ses twin guitar sur Down ‘n’ Dirty. CONEY HATCH n’oublie pas ses influences bluesy sur Do It Again, avec un refrain fort et puissant. Le mélodique et réussi Connected nous amène de nouveau vers les rythmiques des frères Young. Les ballades Revive et Holding On passent plutôt bien alors que Whe Want More tombe un peu dans la banalité. Le groupe Canadien joue parfois du Classic Rock (The Devil You Know) mais c’est souvent vers un Hard à la AC/DC ou Y&T qu’il se dévoile le mieux (par exemple la reprise de THE ANGELS, Marseille).

Un retour très sérieux avec le même line up depuis trente ans. Un disque qui ne souffre d’aucun défaut au niveau du son. Alors je dis respect, bravo et merci à ce groupe sous estimé qui n’a connu qu’un succès éphémère…
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
JEFF JONES
Spaced
SAHARA RAIN
Eternity
GLAMGLITTERS
Coming from 1984
VANDERBUYST
In dutch
QUEENS OF THE STONE AGE
Songs for the deaf
Chroniques du même auteur
SOLEFALD
World metal kosmopolis sud
CRASHDÏET
The savage playground
INGLORIOUS
Inglorious
SATAN JOKERS
Symphönïk kömmandöh
SEPULTURA
Roots
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente