Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LUX AETERNA - Echoes from silence

Style : Hard Rock
Support :  CD promo - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 60minute(s)

 (17/20)

Auteur : metalmp
Date de publication : 13/02/14
Grosse impression !
En voila une trouvaille que nous propose Brennus ! Quel talent, quel sens de la compo... C'est bien simple, LUX AETERNA a déversé dans Echoes Of Silence, son premier album, tout le savoir faire des plus grands du genre. Heavy Metal, Metal Prog, Hard Rock... appellez ça comme vous voulez, de mon côté, je n'ai que trois mots: ça le fait ! Les onze morceaux qui composent cet album sont d'une belle intlligence et d'une efficacité implacable.

Le soin apporté à l'ensemble du produit est tout aussi remarquable, un livret sur du beau papier - malgré une police qui exige l'utilisation d'une loupe... - une production maison qui offre à chaque instrument la place qu'il mérite et une cohésion dans les morceaux qu'on aimerait voir plus souvent.

Non seulement chaque instrument est à sa place, mais ils sont de plus parfaitement maitrisés. C'est toujours fin et racé, et il y a du talent à découvrir chez Benoit TOQUET (guitares), Olivier Le PECH (basse) et Walter FRANCAIS (batterie), qui accompagnent la superbe voix de Maela REVOLT, chanteuse puissante et directe qui ne souffre qu'un défaut: on ne comprend pas un traitre mot de son anglais. Alors, certes, les non anglophones s'en foutront, mais les autres? L'anglais est-il obligatoire dans ce genre musical ? D'autres, comme RAMMSTEIN ont pourtant démontré le contraire...

Je n'ose imaginer l'apport que pourrait avoir une prononciation compréhensible sur les envollées de Your Saving Hand, Beyond Horizons , sur l'instrumental Lights On The Arena (si ce titre vous évoque un certains Into The Arena, d'un certain MSG...il vous reste à l'écouter) ou encore de cette longue pièce en 3 parties qu'est In The Web Of My Lies.

LUX AETERNA débarque avec un plein de promesses qu'accompagne un "mais..". Alors, si vous le tentiez en français, hein? Dites? une voix pareille ça ne doit pas se gâcher ainsi. Non, ça mérite d'être pleinement exploité pour compléter l'excellence des instrumentations originales et variées que vous nous offrez.

Allez, chiche to sing in French ?



COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SCORPIONS
Blackout
POMPEI NIGHTS
Rather die than living in boundaries
BUCKCHERRY
All night long
DEF LEPPARD
Mirror ball
NOCTURNALIA
Above below within
Chroniques du même auteur
GANG
Inject the venom
SOUNDCRAWLER
The dead-end host
SABATON
Heroes
KING LIZARD
Viva la decadence
SARATOGA
Revelaciones de una noche
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente