17 / 20
19/03/14
Blood money + live in berlin
BLACK LABEL
 
Le label français Bad Reputation réalise une fois de plus un véritable travail de mise en valeur d'un groupe. En effet, le premier album studio de cette formation australienne était sorti en Europe sur un label confidentiel, avec un infect visuel sanguinolent et surtout le nom du groupe avait été changé en LAWLESS BREED afin d'éviter la confusion avec BLACK LABEL SOCIETY. Deuxième chance pour Blood Money, ici agrémenté d'un second CD proposant un concert donné à Berlin en 2008.

Formation australienne oblige, la biographie évoque les noms de THE ANGELS et de ROSE TATTOO. Pourtant, le titre d'ouverture, Slap In The Face est un mid tempo au riff imposant, à la rythmique majestueuse et au chant altier, éléments qui évoquent bien plus l'univers de THE CULT, voire de SOUNDGARDEN que le Rock gras des antipodes. Certes, quand le groupe passe les vitesses et donne dans le Boogie nerveux, notamment sur Dirty Little Bitch, l'héritage du Hard australien typique peut être évoqué. Mais le chant clair et classieux apporte systématiquement une touche Hard Rock classique intemporelle qui donne pas mal de relief aux compositions. Si vous ne ressentez pas un frisson en écoutant les lignes mélodiques profondes de Brothers In Arms, c'est que vous êtes un sans cœur (l'ombre du COVERDALE des grandes heures plane) !

Impitoyables et épaisses en rythmique, les guitares savent construire de splendides solos tout aussi concis que mélodiques, expressifs qu'incisifs. La section rythmique assure un boulot carré et sérieux, tout en sachant insuffler un groove terrible quand c'est nécessaire. A ce titre, le swing épais de Don't Come Lookin' For Me me rappelle immanquablement les meilleurs moments de la première époque de WHITESNAKE. Sur d'autres titres, le groove se fait plus tendu, plus sec, évoquant effectivement une marque de fabrique de THE ANGELS.

Blood Money est un très bon album, à la fois musclé et subtil, réunissant le meilleur du Hard teigneux australien et du Hard Rock européen.

Live In Berlin constitue un complément de très bonne facture à Blood Money. Doté d'un son puissant et clair, il propose douze titres qui figure sur l'album studio, dans un contexte forcément plus brut. Devant un public bien chaud, le groupe confirme cet équilibre miraculeux entre l'efficacité primale et une sorte de classe altière.
Alain
Date de publication : mercredi 19 mars 2014